Accord conclu par Royal Dutch/Shell dans l’affaire des réserves controversées.

0
(0)
La compagnie pétrolière Royal Dutch/Shell a récemment annoncé qu’elle allait verser la somme de 90 millions de dollars pour régler à l’amiable un litige avec certains actionnaires concernant la surévaluation de ses réserves pétrolières en 2002. Cette décision fait suite à une plainte déposée par un groupe d’actionnaires, principalement des salariés de Shell, aux États-Unis.

En effet, suite à la révélation de la surévaluation des réserves pétrolières en 2002, un scandale avait éclaté au sein de la compagnie. Les actionnaires avaient alors décidé de porter plainte pour obtenir réparation du préjudice subi. Le directeur des affaires juridiques de Shell a exprimé son espoir que la cour approuvera cet accord, considéré comme un pas de plus vers la résolution du scandale des réserves.

Cette affaire a eu des répercussions importantes sur la réputation de Shell, qui a dû faire face à de nombreuses critiques et à une perte de confiance de la part de ses actionnaires. En acceptant de verser cette somme pour régler le litige, la compagnie montre sa volonté de tourner la page et de rétablir sa crédibilité sur le marché.

Ce règlement à l’amiable permettra également d’éviter un long et coûteux procès qui aurait pu nuire davantage à l’image de Shell. Il s’agit donc d’une décision stratégique de la part de la compagnie, qui cherche à mettre un terme à cette affaire et à se concentrer sur son activité principale, à savoir l’exploitation pétrolière.

En conclusion, ce règlement à l’amiable entre Shell et certains de ses actionnaires marque une étape importante dans la résolution du scandale des réserves pétrolières. Il témoigne de la volonté de la compagnie de tourner la page et de reconstruire sa réputation. Reste désormais à voir si la cour approuvera cet accord et si Shell parviendra à restaurer la confiance de ses actionnaires et de ses partenaires.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quel montant la compagnie pétrolière Royal Dutch/Shell a-t-elle annoncé qu’elle allait verser pour régler à l’amiable un litige avec certains actionnaires ?

La compagnie pétrolière Royal Dutch/Shell a annoncé qu’elle allait verser 95,5 millions de dollars pour régler à l’amiable un litige avec certains actionnaires.

Quand la compagnie pétrolière Royal Dutch/Shell a-t-elle annoncé qu’elle allait verser 90 millions de dollars pour régler à l’amiable un litige avec certains actionnaires ?

La compagnie pétrolière Royal Dutch/Shell a annoncé qu’elle allait verser 90 millions de dollars pour régler à l’amiable un litige avec certains actionnaires en janvier 2021.

Quel était le litige entre la compagnie pétrolière Royal Dutch/Shell et certains actionnaires ?

Le litige entre la compagnie pétrolière Royal Dutch/Shell et certains actionnaires portait sur des allégations de fausses déclarations et de dissimulation d’informations financières par la société. Certains actionnaires accusaient la compagnie d’avoir exagéré ses réserves de pétrole et de gaz naturel, ce qui avait conduit à une chute du cours de l’action et à des pertes financières pour les investisseurs. En conséquence, des actions en justice ont été intentées contre la compagnie pour obtenir réparation des préjudices subis.

Quel était le problème concernant les réserves pétrolières de la compagnie Royal Dutch/Shell en 2002 ?

En 2002, la compagnie Royal Dutch/Shell a été confrontée à un scandale majeur concernant la surévaluation de ses réserves pétrolières. Shell a été contraint de réviser à la baisse ses estimations de réserves prouvées, ce qui a entraîné une perte de confiance des investisseurs et une chute de ses actions en bourse. Cette affaire a conduit à des enquêtes internes et externes, des changements de direction et des réformes au sein de l’entreprise pour restaurer sa réputation et sa crédibilité.

Quel groupe d’actionnaires avait porté plainte aux États-Unis suite à la révélation de la surévaluation des réserves pétrolières de la compagnie Royal Dutch/Shell en 2002 ?

Le groupe d’actionnaires qui avait porté plainte aux États-Unis suite à la révélation de la surévaluation des réserves pétrolières de la compagnie Royal Dutch/Shell en 2002 était le California State Teachers’ Retirement System (CalSTRS).

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Royal Dutch/Shell: Compagnie pétrolière ayant annoncé le règlement à l’amiable d’un litige avec certains actionnaires concernant la surévaluation de ses réserves pétrolières en 2002.
  • Salariés de Shell: Principaux actionnaires ayant porté plainte suite à la révélation de la surévaluation des réserves pétrolières en 2002.
  • Directeur des affaires juridiques de Shell: Responsable ayant exprimé son espoir que la cour approuvera l’accord de règlement à l’amiable.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *