Adobe renonce à son projet d’acquérir Figma.

0
(0)
Adobe, le géant du logiciel, a récemment annoncé qu’il mettait fin à son accord d’acquisition de Figma, une société de conception d’interfaces utilisateur basée à San Francisco. Cette décision fait suite à des difficultés pour obtenir les approbations réglementaires nécessaires de la Commission européenne et de l’Autorité de la concurrence et des marchés du Royaume-Uni.

L’accord d’acquisition, initialement annoncé le 15 septembre 2022, aurait été une transaction d’une valeur d’environ 20 milliards de dollars, comprenant des paiements en espèces et en actions. Cependant, les deux entreprises ont estimé qu’il n’y avait pas de voie claire pour obtenir les approbations réglementaires, ce qui a conduit à la décision mutuelle de mettre fin à l’accord.

Dans un communiqué conjoint, Adobe et Figma ont déclaré avoir signé un accord de résiliation qui règle tous les problèmes en suspens de la transaction. Cela inclut le paiement par Adobe à Figma des frais de résiliation préalablement convenus. Bien que cette décision soit décevante pour les deux parties, elles ont convenu qu’il était dans leur intérêt mutuel de mettre fin à l’accord.

Figma, fondée en 2012, est connue pour sa plateforme de conception collaborative basée sur le cloud, qui permet aux équipes de travailler ensemble sur des projets de conception en temps réel. L’acquisition par Adobe aurait renforcé sa position sur le marché de la conception d’interfaces utilisateur et aurait permis d’intégrer les fonctionnalités de Figma à ses propres produits.

Malgré cette annulation, Adobe reste un acteur majeur dans le secteur du logiciel et continuera à développer des solutions innovantes pour ses clients. De son côté, Figma poursuivra son expansion et son développement de produits pour répondre aux besoins croissants des professionnels de la conception.

En conclusion, bien que l’accord d’acquisition entre Adobe et Figma n’ait pas abouti, les deux entreprises restent des acteurs importants dans le domaine de la technologie et continueront à innover et à proposer des solutions de pointe à leurs clients.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quel était le montant de l’accord d’acquisition entre Adobe et Figma ?

Le montant de l’accord d’acquisition entre Adobe et Figma n’a pas été rendu public.

Pourquoi Adobe et Figma ont-ils décidé de mettre fin à leur accord d’acquisition ?

Adobe et Figma ont décidé de mettre fin à leur accord d’acquisition car les deux sociétés ont réalisé qu’elles étaient plus fortes en restant indépendantes. Elles ont constaté qu’elles pouvaient continuer à innover et à se développer plus efficacement en tant qu’entités distinctes, plutôt que de fusionner et de devenir une seule entité. De plus, les deux entreprises ont réalisé qu’elles pouvaient continuer à collaborer et à travailler ensemble de manière plus efficace en tant que partenaires plutôt que en tant qu’une seule entité fusionnée. En fin de compte, la décision de mettre fin à l’accord d’acquisition était dans l’intérêt des deux sociétés et de leurs clients.

Quelles étaient les approbations réglementaires nécessaires pour finaliser l’accord d’acquisition entre Adobe et Figma ?

Les approbations réglementaires nécessaires pour finaliser l’accord d’acquisition entre Adobe et Figma incluraient probablement l’approbation des autorités de la concurrence et des organismes de réglementation compétents. Ces organismes veilleraient à ce que la fusion n’entrave pas la concurrence sur le marché et ne viole pas les lois antitrust en place. D’autres approbations pourraient également être nécessaires en fonction de la nature de l’accord et des lois et réglementations locales applicables.

Quels sont les problèmes réglés par l’accord de résiliation entre Adobe et Figma ?

L’accord de résiliation entre Adobe et Figma permet de régler les problèmes liés à la concurrence entre les deux entreprises dans le domaine des logiciels de design et de prototypage. En mettant fin à leur conflit juridique, les deux parties peuvent désormais se concentrer sur le développement de leurs produits respectifs et offrir de meilleures solutions à leurs utilisateurs. Cela permet également d’éviter les coûts et les pertes de temps liés aux litiges judiciaires, et de favoriser une concurrence saine et équitable sur le marché.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Adobe: Le géant du logiciel, connu pour ses solutions innovantes dans le domaine de la technologie.
  • Figma: Une société de conception d’interfaces utilisateur basée à San Francisco, fondée en 2012. Connue pour sa plateforme de conception collaborative basée sur le cloud.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *