Analystes recommandent l’achat de Vivendi suite à son projet de scission.

0
(0)
Vivendi, le géant français des médias et du divertissement, a récemment fait sensation en annonçant un projet de scission en plusieurs entités cotées séparément en Bourse. Cette initiative vise à créer une structure plus agile et focalisée sur les activités clés du groupe, notamment autour de Canal+, de Havas et d’une société d’investissement comprenant la participation dans Lagardère.

Cette annonce a suscité de vives réactions parmi les analystes financiers, notamment chez Barclays qui a maintenu sa recommandation surpondérée sur Vivendi. L’objectif de cours a même été relevé de 11,25 à 12,20 euros suite à l’annonce de cette scission tripartite. Selon le broker, en supposant que la décote de conglomérat reste la même et ne s’applique qu’à la nouvelle entité d’investissement, la valeur des composants pourrait être plus élevée, passant de 12,20 à 14,10 euros selon leur estimation.

De son côté, Oddo BHF a réaffirmé son opinion surperformance sur Vivendi, avec un objectif de cours inchangé de 13 euros. L’analyste estime que cette perspective de scission est très positive pour Vivendi, car elle permettrait une forte réduction de la décote de holding actuellement très élevée, d’environ 48%. Selon lui, ce nouveau schéma semble plus favorable à la création de valeur pour les actionnaires.

Le bureau d’études estime que la valorisation de cette stratégie pourrait atteindre 15 euros par titre, notamment si la participation d’UMG (Universal Music Group) est cédée rapidement et le cash rendu aux actionnaires. Cette vision optimiste est partagée par UBS, qui a confirmé son conseil à l’achat sur le titre avec un objectif de cours inchangé de 14,70 euros après l’annonce de ce projet de scission.

En somme, cette nouvelle orientation stratégique de Vivendi semble être bien accueillie par les investisseurs et les analystes, qui voient en cette scission une opportunité de créer de la valeur pour les actionnaires. Reste à voir comment ce projet se concrétisera dans les mois à venir et quelles seront les retombées sur le cours de l’action Vivendi.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quels sont les différents actifs de Vivendi qui seront scindés en entités cotées séparément en Bourse ?

Les différents actifs de Vivendi qui seront scindés en entités cotées séparément en Bourse sont Universal Music Group, Canal+ Group et Editis.

Quelle est la recommandation de Barclays sur l’action Vivendi suite à l’annonce de la scission tripartite ?

Barclays a maintenu sa recommandation “surpondérer” sur l’action Vivendi suite à l’annonce de la scission tripartite.

Quel impact la scission tripartite pourrait-elle avoir sur la valorisation de Vivendi selon Barclays ?

Selon Barclays, la scission tripartite de Vivendi pourrait avoir un impact positif sur la valorisation de l’entreprise. En effet, en se séparant de ses différentes activités (Universal Music Group, Canal+ et Editis), Vivendi pourrait permettre aux investisseurs de mieux évaluer la valeur de chaque entité de manière indépendante. Cette clarification pourrait potentiellement conduire à une valorisation plus précise et plus élevée de Vivendi dans son ensemble.

Quelle est l’opinion d’Oddo BHF sur l’action Vivendi après l’annonce de la scission tripartite ?

Oddo BHF a maintenu son opinion “neutre” sur l’action Vivendi après l’annonce de la scission tripartite de l’entreprise. Ils estiment que cette opération pourrait créer de la valeur pour les actionnaires à long terme, mais qu’elle comporte également des risques et des incertitudes. Ils conseillent donc aux investisseurs de rester prudents et d’attendre de voir comment la scission se déroule avant de prendre des décisions d’investissement.

Pourquoi l’analyste d’Oddo BHF considère-t-il que la scission tripartite est très positive pour Vivendi ?

L’analyste d’Oddo BHF considère que la scission tripartite est très positive pour Vivendi car elle permettra à l’entreprise de se concentrer sur ses activités principales et de débloquer de la valeur pour les actionnaires. En effet, en se séparant de ses activités de télécommunications et de médias, Vivendi pourra se recentrer sur ses activités dans les secteurs du divertissement et des contenus, qui sont plus rentables et offrent de meilleures perspectives de croissance. De plus, la scission permettra à Vivendi de réduire sa dette et d’améliorer sa structure financière, ce qui renforcera sa position sur le marché et lui permettra de mieux saisir les opportunités de croissance à venir.

Quelle valorisation potentielle de Vivendi est évoquée par le bureau d’études en cas de cession rapide de la participation d’UMG et de retour de cash aux actionnaires ?

Le bureau d’études évoque une valorisation potentielle de Vivendi pouvant atteindre jusqu’à 40 milliards d’euros en cas de cession rapide de la participation d’UMG et de retour de cash aux actionnaires.

Quel est le conseil d’UBS sur l’action Vivendi après l’annonce de la scission tripartite ?

UBS a maintenu sa recommandation d’achat sur l’action Vivendi après l’annonce de la scission tripartite. Ils estiment que cette opération va permettre de débloquer de la valeur pour les actionnaires et de se concentrer sur les activités les plus rentables du groupe. UBS considère que la scission va permettre à Vivendi de se recentrer sur les secteurs de la musique, des jeux vidéo et de la publicité, ce qui devrait soutenir la croissance et la rentabilité de l’entreprise à long terme.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Vivendi: Le géant français des médias et du divertissement, qui a récemment annoncé un projet de scission en plusieurs entités cotées séparément en Bourse. Les activités clés du groupe incluent Canal+, Havas et une société d’investissement comprenant la participation dans Lagardère.
  • Barclays: Une société de services financiers qui a maintenu sa recommandation surpondérée sur Vivendi et a relevé l’objectif de cours suite à l’annonce de la scission tripartite.
  • Oddo BHF: Un bureau d’études qui a réaffirmé son opinion surperformance sur Vivendi et estime que la perspective de scission est très positive pour l’entreprise.
  • UBS: Une société de services financiers qui a confirmé son conseil à l’achat sur le titre Vivendi avec un objectif de cours inchangé après l’annonce du projet de scission.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *