BAE Systems provides NASA satellite with UV system.

0
(0)
BAE Systems, leader mondial dans le domaine de la défense et de la sécurité, a récemment annoncé une avancée majeure dans le domaine de l’observation spatiale. En effet, l’entreprise a réussi à intégrer avec succès un spectromètre ultraviolet (UV) sur le satellite d’observation terrestre Carruthers Geocorona de la NASA.

Ce petit satellite, également appelé SmallSat, sera équipé d’un imageur UV qui lui permettra d’observer l’exosphère, la partie la plus externe de l’atmosphère terrestre. Cette technologie de pointe permettra aux scientifiques de mieux comprendre comment l’exosphère réagit aux conditions météorologiques spatiales causées par le Soleil.

Les conditions météorologiques spatiales ont un impact significatif sur notre planète, allant des phénomènes spectaculaires tels que les aurores boréales aux perturbations majeures des communications par satellite et des réseaux électriques. C’est pourquoi l’observation de l’exosphère est cruciale pour anticiper et gérer ces phénomènes.

“Ce satellite fournira une multitude de nouvelles données et nous permettra de mieux répondre à tout ce que le Soleil nous réserve”, a déclaré BAE Systems Space & Mission Systems. En effet, en comprenant mieux les interactions entre le Soleil et notre atmosphère, les scientifiques pourront améliorer les prévisions météorologiques spatiales et ainsi mieux protéger nos infrastructures et technologies sensibles.

Le satellite Carruthers Geocorona devrait être lancé en 2025, marquant une avancée significative dans le domaine de l’observation spatiale. Grâce à cette nouvelle technologie, les chercheurs pourront explorer de nouveaux horizons et repousser les limites de notre compréhension de l’espace.

En conclusion, l’intégration du spectromètre ultraviolet sur le satellite Carruthers Geocorona représente une avancée majeure dans le domaine de l’observation spatiale. Cette technologie de pointe permettra aux scientifiques de mieux comprendre les interactions entre le Soleil et notre atmosphère, ouvrant la voie à de nouvelles découvertes et à une meilleure anticipation des phénomènes spatiaux.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quelle est la nouveauté annoncée par BAE Systems concernant le satellite Carruthers Geocorona de la NASA ?

BAE Systems a annoncé qu’ils allaient fournir une nouvelle technologie de propulsion électrique pour le satellite Carruthers Geocorona de la NASA.

Quel est le rôle du spectromètre ultraviolet intégré sur le satellite d’observation terrestre Carruthers Geocorona de la NASA ?

Le spectromètre ultraviolet intégré sur le satellite d’observation terrestre Carruthers Geocorona de la NASA est utilisé pour mesurer et analyser la composition de la géocouronne, qui est une fine couche d’hydrogène neutre entourant la Terre dans l’espace. Cette couche est formée par l’interaction entre le vent solaire et l’atmosphère terrestre.

Le spectromètre ultraviolet permet de déterminer la densité, la température et la distribution spatiale de l’hydrogène neutre dans la géocouronne, ce qui aide les scientifiques à mieux comprendre les processus physiques se déroulant dans cette région de l’espace. Ces informations sont essentielles pour étudier l’interaction entre la Terre et son environnement spatial, ainsi que pour mieux comprendre les phénomènes tels que l’aurore polaire et la formation des queues de comètes.

Pourquoi est-il important d’observer l’exosphère avec un imageur UV ?

Il est important d’observer l’exosphère avec un imageur UV car cette région de l’atmosphère terrestre est principalement composée de particules très dispersées et de gaz rares qui sont difficiles à détecter avec d’autres méthodes d’observation. L’imageur UV permet de visualiser ces composants en mesurant la lumière ultraviolette émise ou réfléchie par les particules dans l’exosphère. Cela permet aux scientifiques de mieux comprendre la composition chimique et la dynamique de cette région de l’atmosphère, ainsi que son interaction avec le rayonnement solaire et les vents solaires. Ces informations sont essentielles pour étudier les processus physiques qui se produisent dans l’exosphère et pour mieux prédire les effets de ces processus sur notre environnement spatial et notre climat.

Quelles sont les conséquences des conditions météorologiques spatiales sur la Terre ?

Les conditions météorologiques spatiales peuvent avoir plusieurs conséquences sur la Terre, notamment :

1. Perturbations des communications : Les tempêtes solaires et les éruptions solaires peuvent perturber les communications par satellite, les réseaux électriques et les systèmes de navigation GPS.

2. Risques pour la santé : Les astronautes et les passagers des vols spatiaux peuvent être exposés à des radiations cosmiques nocives, ce qui peut augmenter les risques de cancer et d’autres problèmes de santé.

3. Impact sur les satellites : Les conditions météorologiques spatiales peuvent endommager les satellites en orbite, ce qui peut entraîner une interruption des services de communication, de météorologie, de navigation et d’imagerie.

4. Perturbations des réseaux électriques : Les tempêtes solaires peuvent provoquer des surtensions dans les réseaux électriques, ce qui peut entraîner des pannes d’électricité et des dommages aux équipements électriques.

5. Perturbations des systèmes de navigation : Les éruptions solaires peuvent perturber les signaux GPS, ce qui peut affecter la navigation terrestre, aérienne et maritime.

En résumé, les conditions météorologiques spatiales peuvent avoir un impact significatif sur les activités humaines sur Terre, en perturbant les communications, les réseaux électriques, les systèmes de navigation et en présentant des risques pour la santé des astronautes et des passagers des vols spatiaux.

Quelles nouvelles données le satellite Carruthers Geocorona de la NASA fournira-t-il ?

Le satellite Carruthers Geocorona de la NASA fournira de nouvelles données sur l’atmosphère terrestre, en particulier sur la géocorona, qui est une fine couche d’hydrogène qui entoure la Terre. Ces données permettront aux scientifiques de mieux comprendre la dynamique de l’atmosphère terrestre et son interaction avec l’espace environnant. Ils pourront également étudier l’impact de la géocorona sur les phénomènes atmosphériques tels que les aurores boréales et les perturbations géomagnétiques.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • BAE Systems: Leader mondial dans le domaine de la défense et de la sécurité.
  • NASA: Agence spatiale américaine.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *