CAC40: une baisse en fin de séance le fait passer dans le rouge

0
(0)
era de 1,2 million de barils par jour en 2020, soit une révision à la baisse de 300 000 barils par jour par rapport à ses prévisions précédentes.

La Bourse de Paris a connu une fin de séance mouvementée, avec une légère baisse de 0,16% à 7531 points. Cette baisse a été principalement causée par la chute de Carrefour, qui a perdu 5,3% de sa valeur en raison de son exposition en Argentine, un pays qui traverse actuellement une période d’austérité économique. Alstom et Orange ont également enregistré des baisses significatives, de 3,4% et 3,2% respectivement.

La journée a également été marquée par la réunion du Comité de politique monétaire de la Fed, qui devrait annoncer ce soir sa décision concernant les taux d’intérêt. Pour la troisième fois consécutive, il est prévu que la Fed maintienne les taux inchangés, en raison du ralentissement de l’inflation, confirmé par les dernières données sur les prix à la consommation.

Du côté des statistiques, les investisseurs ont pris connaissance des chiffres de la production industrielle en Europe, qui ont été en baisse de 0,7% dans la zone euro et de 0,5% dans l’UE. Cette baisse s’explique par des baisses dans la production de biens d’équipement, de biens intermédiaires et de biens durables de consommation.

Les rendements des obligations d’État ont également été impactés par ces chiffres, avec une baisse de 4,5 points de base pour les obligations américaines à 10 ans, et de 6 points de base pour les obligations allemandes et françaises.

Sur le marché des changes, l’euro est resté stable face au dollar, tandis que sur le marché du pétrole, le Brent a rebondi à 74,2 dollars le baril, suite à une baisse des stocks signalée par l’Agence d’information sur l’énergie des États-Unis. L’OPEP estime cependant que la demande de pétrole augmentera moins que prévu en 2020.

En conclusion, la Bourse de Paris a clôturé en légère baisse, dans un contexte marqué par l’incertitude liée à la situation économique en Argentine et aux décisions de la Fed. Les investisseurs restent attentifs aux évolutions des marchés, notamment en ce qui concerne la production industrielle en Europe et la demande de pétrole.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quelle est la raison de la baisse de la Bourse de Paris en fin de séance ?

Il est difficile de donner une réponse précise sans connaître la date à laquelle vous faites référence. La Bourse de Paris peut baisser en fin de séance pour diverses raisons, telles que des résultats d’entreprises décevants, des annonces économiques négatives, des tensions géopolitiques, des fluctuations sur les marchés internationaux, ou encore des prises de bénéfices des investisseurs. Il est donc important de consulter les actualités financières pour comprendre les raisons spécifiques de la baisse de la Bourse de Paris à un moment donné.

Quelles sont les entreprises qui ont le plus contribué à la baisse de la Bourse de Paris aujourd’hui ?

Il n’est pas possible de répondre à cette question de manière précise sans avoir accès aux données en temps réel sur les fluctuations de la Bourse de Paris et les performances des différentes entreprises qui y sont cotées. Cependant, certaines des entreprises qui ont pu contribuer à la baisse de la Bourse de Paris pourraient être des sociétés du secteur financier, de l’énergie, de la technologie ou de l’industrie, en fonction de leurs résultats financiers, des événements économiques ou politiques en cours, ou d’autres facteurs susceptibles d’influencer les marchés financiers.

Que peut-on attendre de la déclaration de la Fed après la réunion de son Comité de politique monétaire ?

Après la réunion de son Comité de politique monétaire, on peut généralement s’attendre à ce que la Fed fasse une déclaration sur sa décision en matière de taux d’intérêt et de politique monétaire. La Fed pourrait annoncer une augmentation, une diminution ou le maintien des taux d’intérêt, en fonction de l’évolution de l’économie et des objectifs de stabilité des prix et de plein emploi. La Fed pourrait également fournir des indications sur ses prévisions économiques et les mesures qu’elle prévoit de prendre pour atteindre ses objectifs. Enfin, la Fed pourrait commenter les risques et les opportunités qui se présentent à l’économie et expliquer sa stratégie pour les gérer.

Quels sont les chiffres de la production industrielle de CVS en Europe selon Eurostat ?

Selon Eurostat, la production industrielle de CVS en Europe a diminué de 0,2% en septembre 2021 par rapport au mois précédent. En comparaison avec septembre 2020, la production industrielle de CVS a augmenté de 5,7% en Europe.

Quels secteurs de la production industrielle ont été les plus impactés dans la zone euro ?

Les secteurs de la production industrielle les plus impactés dans la zone euro ont été ceux liés à l’automobile, à l’aéronautique, au tourisme et à l’hôtellerie, ainsi qu’à la construction. Ces secteurs ont été particulièrement touchés par les mesures de confinement et de restriction des déplacements mises en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Quels sont les impacts des chiffres de l’inflation sur les rendements des obligations d’État américaines et allemandes ?

Les chiffres de l’inflation ont un impact significatif sur les rendements des obligations d’État américaines et allemandes. En général, une augmentation de l’inflation entraîne une hausse des taux d’intérêt, ce qui a pour effet de faire baisser la valeur des obligations existantes, car elles offrent un rendement inférieur à celui des nouvelles obligations émises à un taux d’intérêt plus élevé.

En outre, une inflation plus élevée peut également entraîner une diminution de la demande pour les obligations d’État, car les investisseurs cherchent des actifs offrant un meilleur rendement réel après ajustement de l’inflation. Cela peut entraîner une baisse des prix des obligations et une augmentation des rendements.

En revanche, une inflation plus faible ou en baisse peut avoir l’effet inverse, en augmentant la demande pour les obligations d’État et en faisant baisser les rendements.

Il est important de noter que d’autres facteurs, tels que les attentes du marché, la politique monétaire des banques centrales et les conditions économiques générales, peuvent également influencer les rendements des obligations d’État.

Quelle est la situation de l’euro par rapport au dollar sur le marché des changes ?

La situation de l’euro par rapport au dollar sur le marché des changes est variable et peut fluctuer en fonction de différents facteurs économiques et géopolitiques. En général, l’euro est souvent considéré comme une devise forte par rapport au dollar, mais il peut également être affecté par des événements tels que les décisions des banques centrales, les taux d’intérêt, les données économiques et les tensions commerciales internationales. Il est donc important de suivre de près l’évolution de la paire de devises EUR/USD pour avoir une idée de la situation actuelle sur le marché des changes.

Quelle est la situation du prix du pétrole, notamment du Brent, suite aux dernières informations sur les stocks ?

Selon les dernières informations sur les stocks de pétrole, le prix du Brent a connu une légère baisse. Cette baisse est due à une augmentation inattendue des stocks de pétrole brut aux États-Unis, ce qui a entraîné une pression à la baisse sur les prix du pétrole. Cependant, la situation reste volatile et peut évoluer rapidement en fonction des tensions géopolitiques, de la demande mondiale et d’autres facteurs externes.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Carrefour: Une entreprise de grande distribution qui a perdu 5,3% de sa valeur en raison de son exposition en Argentine.
  • Alstom: Une entreprise spécialisée dans les transports et l’énergie qui a enregistré une baisse de 3,4% de sa valeur en bourse.
  • Orange: Une entreprise de télécommunications qui a également enregistré une baisse significative de 3,2% en bourse.
  • La Fed: La Réserve fédérale américaine qui devait annoncer sa décision concernant les taux d’intérêt.
  • L’OPEP: L’Organisation des pays exportateurs de pétrole qui estime que la demande de pétrole augmentera moins que prévu en 2020.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *