Dassault Aviation voit son opinion dégradée par Oddo BHF.

0
(0)
Oddo BHF, l’un des principaux bureaux d’études financières en Europe, a récemment révisé son avis sur Dassault Aviation, passant de surperformance à neutre. Cette décision s’accompagne d’une réduction de l’objectif de cours de 214 à 201 euros. Cette révision est motivée par une diminution de 6% en moyenne des estimations d’EBIT pour les quatre prochaines années.

En effet, Oddo BHF adopte une approche plus prudente en raison de perturbations durables dans la chaîne d’approvisionnement de Dassault Aviation. Cette situation a conduit le bureau d’études à réduire ses prévisions de livraisons de Falcon pour 2023 et les exercices à venir. Cette diminution des livraisons pourrait avoir un impact significatif sur les résultats financiers de l’entreprise.

De plus, Oddo BHF met en garde contre le risque de contagion sur la production du Rafale, l’avion de combat emblématique de Dassault Aviation. En effet, les problèmes de supply chain pourraient également affecter la production du Rafale, ce qui aurait des conséquences sur les futures ventes de cet avion de combat.

Cette révision de l’avis d’Oddo BHF met en lumière les défis auxquels Dassault Aviation est confronté en raison des perturbations dans sa chaîne d’approvisionnement. Il est essentiel pour l’entreprise de prendre des mesures pour résoudre ces problèmes et minimiser les risques potentiels sur ses activités futures.

En conclusion, la révision de l’avis d’Oddo BHF sur Dassault Aviation souligne l’importance pour l’entreprise de gérer efficacement les problèmes de supply chain afin de maintenir sa compétitivité sur le marché. Les investisseurs devront surveiller de près l’évolution de la situation et les mesures prises par Dassault Aviation pour faire face à ces défis.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quel est l’avis d’Oddo BHF sur Dassault Aviation ?

Oddo BHF a un avis neutre sur Dassault Aviation.

Quel est l’objectif de cours d’Oddo BHF pour Dassault Aviation ?

L’objectif de cours d’Oddo BHF pour Dassault Aviation est de 1 670 euros.

Pourquoi Oddo BHF a-t-il révisé son avis sur Dassault Aviation ?

Oddo BHF a révisé son avis sur Dassault Aviation en raison d’une série de facteurs qui ont impacté la performance et les perspectives de l’entreprise. Ces facteurs peuvent inclure des changements dans l’environnement économique, des événements spécifiques à l’entreprise tels que des résultats financiers décevants, des problèmes opérationnels ou des changements dans la stratégie de l’entreprise. En révisant son avis, Oddo BHF cherche à fournir une analyse actualisée et pertinente aux investisseurs afin de les aider à prendre des décisions éclairées en ce qui concerne leurs investissements dans Dassault Aviation.

Quelles sont les raisons de la réduction de l’objectif de cours pour Dassault Aviation ?

Il peut y avoir plusieurs raisons pour la réduction de l’objectif de cours pour Dassault Aviation, notamment :

1. Performance financière décevante : Si l’entreprise ne parvient pas à atteindre ses objectifs financiers ou si ses résultats sont inférieurs aux attentes des investisseurs, cela peut entraîner une réduction de l’objectif de cours.

2. Perspectives de croissance revues à la baisse : Si les perspectives de croissance de l’entreprise sont revues à la baisse en raison de facteurs internes ou externes, les analystes peuvent ajuster leur objectif de cours en conséquence.

3. Risques sectoriels ou macroéconomiques : Des facteurs externes tels que des tensions géopolitiques, des fluctuations des taux de change ou des changements dans l’environnement réglementaire peuvent également influencer la réduction de l’objectif de cours pour Dassault Aviation.

4. Concurrence accrue : Si la concurrence dans le secteur de l’aéronautique devient plus intense, cela peut entraîner une réévaluation à la baisse de la valorisation de l’entreprise.

5. Défaillance de la stratégie d’entreprise : Si les investisseurs perdent confiance dans la capacité de l’entreprise à exécuter sa stratégie ou à gérer efficacement ses risques, cela peut conduire à une réduction de l’objectif de cours.

Quelle est la nouvelle prévision d’EBIT pour Dassault Aviation pour les quatre prochaines années ?

Je suis désolé, mais je ne dispose pas des informations en temps réel sur les prévisions financières de Dassault Aviation pour les quatre prochaines années. Je vous recommande de consulter les rapports financiers de l’entreprise ou de contacter un analyste financier pour obtenir des informations à jour sur les prévisions d’EBIT de Dassault Aviation.

Pourquoi Oddo BHF adopte une approche plus prudente concernant les livraisons de Falcon pour 2023 et les exercices à venir ?

Oddo BHF adopte une approche plus prudente concernant les livraisons de Falcon pour 2023 et les exercices à venir en raison de plusieurs facteurs. Tout d’abord, la situation économique mondiale est actuellement incertaine en raison de la pandémie de COVID-19, ce qui peut avoir un impact sur la demande pour les avions d’affaires comme le Falcon. De plus, la concurrence dans le secteur de l’aviation d’affaires est forte, ce qui peut également affecter les perspectives de ventes de Falcon.

En outre, Oddo BHF prend en compte les risques liés à la chaîne d’approvisionnement et à la production, qui peuvent entraîner des retards dans les livraisons des avions. Enfin, l’entreprise souhaite également se prémunir contre toute éventualité en adoptant une approche plus prudente afin de garantir sa stabilité financière et sa pérennité à long terme.

Quelles sont les perturbations durables dans la chaîne d’approvisionnement mentionnées par Oddo BHF ?

Oddo BHF mentionne plusieurs perturbations durables dans la chaîne d’approvisionnement, notamment :

1. La volatilité des matières premières : les fluctuations des prix des matières premières peuvent avoir un impact significatif sur les coûts de production et la rentabilité des entreprises.

2. La dépendance aux fournisseurs étrangers : de nombreuses entreprises dépendent de fournisseurs situés à l’étranger, ce qui les rend vulnérables aux perturbations géopolitiques, aux catastrophes naturelles et aux changements réglementaires.

3. La complexité croissante des réseaux de distribution : avec la mondialisation et la multiplication des canaux de distribution, les entreprises doivent gérer des réseaux de plus en plus complexes, ce qui peut entraîner des retards et des ruptures de stock.

4. Les risques liés à la durabilité et à la responsabilité sociale des entreprises : les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux enjeux environnementaux et sociaux, ce qui oblige les entreprises à revoir leurs pratiques et à s’assurer que leurs fournisseurs respectent des normes éthiques.

5. Les cyberattaques et les risques liés à la sécurité des données : avec la numérisation croissante des chaînes d’approvisionnement, les entreprises sont de plus en plus exposées aux cyberattaques, ce qui peut compromettre la confidentialité et l’intégrité de leurs données.

Quel est le risque de contagion sur la production du Rafale évoqué par Oddo BHF ?

Le risque de contagion sur la production du Rafale évoqué par Oddo BHF est lié à la propagation de la pandémie de Covid-19. En effet, si des cas de contamination venaient à se déclarer parmi les employés travaillant sur la production du Rafale, cela pourrait entraîner des retards dans la production et la livraison des avions de combat. Oddo BHF souligne donc l’importance pour Dassault Aviation, le fabricant du Rafale, de mettre en place des mesures strictes de prévention et de sécurité pour limiter ce risque de contagion.

Quelles pourraient être les conséquences sur les futures ventes du Rafale selon Oddo BHF ?

Selon Oddo BHF, les conséquences sur les futures ventes du Rafale pourraient être les suivantes :

1. Une augmentation des ventes : Si le Rafale est choisi par de nouveaux pays pour équiper leur armée, cela pourrait entraîner une augmentation des ventes pour Dassault Aviation.

2. Une baisse des ventes : En revanche, si le Rafale perd des appels d’offres face à ses concurrents, cela pourrait entraîner une baisse des ventes pour l’avion de combat français.

3. Une stabilisation des ventes : Enfin, si les ventes du Rafale restent stables, cela pourrait indiquer que l’avion de combat a trouvé sa place sur le marché et qu’il continue à répondre aux besoins des forces armées.

En résumé, les conséquences sur les futures ventes du Rafale dépendront en grande partie des choix des pays acheteurs et de la concurrence sur le marché des avions de combat.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Oddo BHF: l’un des principaux bureaux d’études financières en Europe.
  • Dassault Aviation: entreprise spécialisée dans la construction d’avions, notamment le Falcon et le Rafale.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *