En direct de la vente de produits sur les marchés.

0
(0)
Les marchés européens ont ouvert en baisse ce jeudi, suivant la tendance de Wall Street la veille. Les investisseurs expriment des inquiétudes croissantes concernant l’ouragan Rita, récemment classé en catégorie 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson, en se retirant du secteur de l’assurance.

Vers 9h30, le CAC 40 perdait 0,5% à 4445,3 points, tandis que les bourses de Londres et Francfort enregistraient des baisses respectives de 0,2% et 0,8%.

L’indice Euro Stoxx 50 perdait également 0,6% à 3305,4 points, marquant une deuxième journée consécutive de baisse.

Les marchés américains ont clôturé en forte baisse hier, impactés par la hausse des prix du pétrole due à l’approche de l’ouragan Rita, qui menace de détruire les installations pétrolières du Golfe du Mexique, principale réserve américaine d’hydrocarbures.

A New York, le baril de pétrole léger s’échangeait ce matin à 67,8 dollars.

Les secteurs de l’automobile et de la chimie, fortement dépendants des prix du pétrole, sont les plus touchés ce matin. Les compagnies d’assurance sont également en difficulté, les investisseurs craignant un impact similaire à celui de l’ouragan Katrina, qui a déjà coûté entre 40 et 60 milliards de dollars au secteur.

Malgré ces craintes, les analystes ne prévoient pas un scénario aussi sombre. Il est encore trop tôt pour estimer les pertes potentielles liées à Rita, mais le marché semble anticiper des dommages similaires à ceux causés par Katrina, selon un spécialiste du secteur.

AXA, entreprise française, a confirmé ce matin ses prévisions de croissance à deux chiffres pour l’année, à moins d’une nouvelle catastrophe majeure. Sur le CAC 40, AXA (-1,4%) et AGF (-1%) ont enregistré des pertes significatives en début de séance.

Sur le marché des changes, l’euro gagne du terrain pour s’échanger autour de 1,2220 dollar ce matin. Les investisseurs restent attentifs à l’évolution de la situation et aux conséquences potentielles de l’ouragan Rita sur l’économie mondiale.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quelle est la tendance des marchés européens ce matin ?

Ce matin, les marchés européens semblent être en hausse, avec une tendance générale positive. Les investisseurs semblent optimistes quant à la reprise économique post-pandémie et à l’annonce de nouvelles mesures de relance par certains gouvernements. Les principaux indices boursiers, tels que le CAC 40 en France, le DAX en Allemagne et le FTSE 100 au Royaume-Uni, affichent tous des gains modestes dans les premières heures de la séance.

Quel impact l’ouragan Rita a-t-il sur les marchés financiers ?

L’ouragan Rita a eu un impact significatif sur les marchés financiers, en particulier sur les marchés de l’énergie. En raison de la proximité de l’ouragan avec les principales installations pétrolières et gazières du golfe du Mexique, les prix du pétrole et du gaz naturel ont augmenté de manière significative. Les entreprises énergétiques ont également subi des pertes en raison des interruptions de production et des dégâts causés par l’ouragan.

De plus, les marchés boursiers ont également été affectés par l’incertitude entourant l’impact économique de l’ouragan Rita. Les investisseurs ont réagi de manière nerveuse aux nouvelles concernant les dégâts causés par l’ouragan et aux prévisions économiques pour les régions touchées.

En résumé, l’ouragan Rita a eu un impact négatif sur les marchés financiers en raison de l’augmentation des prix de l’énergie, des pertes subies par les entreprises énergétiques et de l’incertitude économique qui en a résulté.

Quel est le prix du baril de pétrole ce matin à New York ?

Je suis désolé, je ne dispose pas des informations en temps réel sur les prix du pétrole. Je vous recommande de consulter des sources d’actualités financières ou des sites spécialisés pour obtenir les informations les plus récentes sur le prix du baril de pétrole à New York.

Quels sont les secteurs les plus touchés par la baisse des marchés ce matin ?

Les secteurs les plus touchés par la baisse des marchés ce matin sont généralement ceux qui sont les plus sensibles à l’évolution de l’économie mondiale, tels que les secteurs de la finance, de l’industrie, de l’automobile, de l’aéronautique et du tourisme. Les entreprises de ces secteurs peuvent être affectées par la baisse de la demande, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement, les annulations de commandes et les restrictions de déplacement liées à la crise actuelle.

Quelles sont les prévisions de croissance d’AXA pour l’année en cours ?

Les prévisions de croissance d’AXA pour l’année en cours varient en fonction des analystes et des experts du secteur. Cependant, selon les dernières estimations, AXA devrait enregistrer une croissance modérée de son chiffre d’affaires et de ses bénéfices pour l’année en cours. La pandémie de COVID-19 a eu un impact sur les activités de l’entreprise, mais AXA a mis en place des mesures pour atténuer ces effets et continuer à se développer. Il est donc prévu que la croissance d’AXA reste stable malgré les défis actuels.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • AXA: Entreprise française, AXA a confirmé ce matin ses prévisions de croissance à deux chiffres pour l’année, à moins d’une nouvelle catastrophe majeure. Sur le CAC 40, AXA (-1,4%) a enregistré des pertes significatives en début de séance.
  • AGF: AGF a enregistré des pertes significatives en début de séance sur le CAC 40.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *