En mai, la France confirme le ralentissement de l’inflation.

0
(0)
En mai 2023, les prix à la consommation en France ont enregistré une augmentation de 5,1% par rapport au même mois en 2022, après une hausse de 5,9% en avril. Ces chiffres, confirmés par l’Insee dans son estimation provisoire de fin mai pour le mois dernier, marquent un ralentissement de l’inflation annuelle par rapport aux mois précédents.

Ce recul du taux d’inflation est principalement dû au ralentissement des prix de l’énergie, qui n’ont augmenté que de 2% en mai, ainsi que de l’alimentation (+14,3%), des produits manufacturés (+4,1%) et des services (+3%). En revanche, les prix du tabac ont continué leur progression pour le troisième mois consécutif, enregistrant une augmentation de 9,8%.

L’inflation sous-jacente, qui exclut les éléments volatils tels que l’énergie et les produits alimentaires, a également ralenti en mai, atteignant +5,8% sur un an, après +6,3% en avril. Ces chiffres témoignent d’une certaine stabilité des prix dans l’économie française, malgré une inflation toujours élevée.

En données harmonisées, l’indice des prix à la consommation (IPCH) a augmenté de 6% sur un an en mai, après une hausse de 6,9% en avril. Cette évolution confirme la tendance à la baisse de l’inflation observée au niveau national.

Ces chiffres traduisent une certaine modération de l’inflation en France, même si les prix restent globalement élevés. Les autorités surveillent de près l’évolution des prix pour garantir la stabilité économique du pays et prévenir tout risque de dérapage inflationniste. Les consommateurs, de leur côté, restent attentifs à l’évolution des prix pour adapter leur budget et leur consommation en conséquence.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quels sont les principaux secteurs ayant contribué à la hausse des prix à la consommation en France en mai 2023 ?

En mai 2023, les principaux secteurs ayant contribué à la hausse des prix à la consommation en France sont les suivants :

1. L’énergie : la hausse des prix du pétrole et des tarifs de l’électricité et du gaz ont eu un impact significatif sur l’inflation.

2. Les produits alimentaires : la hausse des prix des denrées alimentaires, en particulier des fruits et légumes, a également contribué à la hausse des prix à la consommation.

3. Les services : les tarifs des services ont également augmenté, notamment dans les secteurs des transports, de la restauration et de l’hébergement.

4. Les produits manufacturés : la hausse des prix des produits manufacturés, tels que les vêtements et les appareils électroniques, a également contribué à l’inflation.

En général, la hausse des prix à la consommation en France en mai 2023 est due à une combinaison de facteurs, notamment la hausse des coûts de production, la demande accrue et les pressions inflationnistes mondiales.

Quelle est l’évolution des prix du tabac en France au mois de mai 2023 ?

Je suis désolé, mais en tant qu’assistant virtuel, je ne suis pas en mesure de fournir des informations en temps réel sur l’évolution des prix du tabac en France au mois de mai 2023. Je vous recommande de consulter les sources d’actualités ou les sites officiels pour obtenir des informations à jour sur ce sujet.

Quelle est la variation de l’inflation sous-jacente en France en mai 2023 par rapport au mois précédent ?

Je suis désolé, mais je ne dispose pas des données en temps réel pour répondre à cette question. Je vous recommande de consulter les rapports officiels de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) pour obtenir les informations les plus récentes sur l’inflation sous-jacente en France.

Quelle est la différence entre l’indice des prix à la consommation (IPC) et l’indice des prix à la consommation harmonisés (IPCH) en France en mai 2023 ?

L’indice des prix à la consommation (IPC) est un indicateur économique qui mesure l’évolution des prix des biens et services consommés par les ménages résidents en France. Il est calculé par l’Insee et permet de mesurer l’inflation.

L’indice des prix à la consommation harmonisés (IPCH) est un indicateur similaire à l’IPC, mais il est calculé de manière harmonisée au niveau de l’Union européenne. Il permet de comparer l’évolution des prix entre les différents pays de l’UE de manière cohérente.

En mai 2023, la principale différence entre l’IPC et l’IPCH en France réside dans la méthode de calcul. L’IPC est calculé uniquement pour la France, tandis que l’IPCH est calculé de manière harmonisée avec les autres pays de l’UE. Cela peut entraîner des différences dans les résultats obtenus, notamment en raison des pondérations différentes pour certains biens et services.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Insee: L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) est un organisme public français chargé de collecter, analyser et diffuser des informations statistiques sur l’économie et la société françaises.
  • IPCH: L’Indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) est un indicateur économique qui mesure l’évolution des prix à la consommation dans les pays de l’Union européenne de manière harmonisée.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *