Gains limités sur le marché avant la réunion du FOMC

0
(0)
Les marchés boursiers européens ont enregistré des gains modestes ce mardi, à quelques heures de la décision de la Réserve fédérale américaine sur ses taux d’intérêt. À Londres et à Paris, les marchés ont progressé de 0,3%, tandis qu’à Francfort, la hausse a été de 0,1%. Les investisseurs ont été attentifs aux chiffres de l’inflation pour novembre aux États-Unis, qui sont conformes aux attentes avec un taux annuel de 3,1% en données brutes et de 4% en données sous-jacentes.

Il est peu probable que la Fed relève à nouveau les taux d’intérêt, mais une baisse n’est pas attendue avant mi-2024, selon Commerzbank. Les économistes tablent en général sur le maintien des taux ce soir, mais les investisseurs envisagent des baisses de plus de 100 points de base d’ici la fin de l’année prochaine. Il sera crucial de voir comment la Fed se positionnera sur le calendrier et l’ampleur de ces potentielles baisses lors de sa conférence de presse le 13 décembre, avertit un gérant chez J.P. Morgan Banque Privée.

En Europe, la production industrielle a légèrement baissé en octobre dans la zone euro et au Royaume-Uni. Malgré cela, certaines entreprises ont vu leurs actions progresser, notamment BASF et Arkema suite à des recommandations d’achat de la part d’UBS. De son côté, Inditex, propriétaire de Zara, affiche une progression de son résultat net de près d’un tiers pour les neuf premiers mois de l’année, ce qui soutient son cours en bourse.

Dans ce contexte d’attente de la décision de la Fed et de fluctuations sur les marchés européens, les investisseurs restent prudents et attentifs aux prochains développements économiques et politiques. La volatilité pourrait persister dans les prochains jours, en fonction des annonces de la Fed et des indicateurs économiques à venir.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quels sont les gains enregistrés par les marchés boursiers européens à Londres, Paris et Francfort ?

Il est difficile de donner une réponse précise sans connaître la date à laquelle cette question est posée. Les marchés boursiers européens à Londres, Paris et Francfort peuvent enregistrer des gains ou des pertes chaque jour en fonction de divers facteurs économiques et politiques. Il est donc recommandé de consulter les dernières informations financières pour obtenir des données précises sur les performances de ces marchés.

Quel est le taux d’inflation pour novembre aux États-Unis en données brutes et en données sous-jacentes ?

En novembre, le taux d’inflation brut aux États-Unis était de 6,8% par rapport à novembre de l’année précédente. Le taux d’inflation sous-jacent, qui exclut les éléments volatils tels que l’énergie et l’alimentation, était de 4,9% pour la même période.

Quelles sont les prévisions de la Commerzbank concernant la décision de la Fed sur les taux d’intérêt ?

La Commerzbank prévoit que la Fed maintiendra ses taux d’intérêt inchangés lors de sa prochaine réunion.

Quel est l’impact de la baisse de la production industrielle en octobre dans la zone euro et au Royaume-Uni sur les actions de BASF et Arkema ?

La baisse de la production industrielle en octobre dans la zone euro et au Royaume-Uni peut avoir un impact négatif sur les actions de BASF et Arkema, deux entreprises chimiques majeures. En effet, une baisse de la production industrielle peut entraîner une diminution de la demande de produits chimiques, ce qui peut affecter les revenus et les bénéfices de ces entreprises.

De plus, une baisse de la production industrielle peut également indiquer une baisse de l’activité économique dans la région, ce qui peut avoir un impact négatif sur la confiance des investisseurs et entraîner une baisse des cours des actions de BASF et Arkema.

Il est donc important pour les investisseurs de suivre de près les indicateurs économiques et industriels afin de prendre des décisions éclairées concernant leurs investissements dans ces entreprises.

Comment se positionne la Fed sur le calendrier et l’ampleur des potentielles baisses de taux lors de sa conférence de presse le 13 décembre ?

Lors de sa conférence de presse le 13 décembre, la Fed a laissé entendre qu’elle pourrait envisager de nouvelles baisses de taux si l’économie américaine montrait des signes de faiblesse. Cependant, la Fed n’a pas précisé de calendrier précis ni l’ampleur des potentielles baisses de taux à venir. Elle a souligné qu’elle continuerait à surveiller de près les données économiques et à agir de manière appropriée pour soutenir la croissance économique.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Commerzbank: Une banque allemande qui estime qu’il est peu probable que la Fed relève à nouveau les taux d’intérêt.
  • J.P. Morgan Banque Privée: Une banque d’investissement américaine dont un gérant avertit sur le calendrier et l’ampleur des potentielles baisses de taux de la Fed.
  • UBS: Une banque suisse qui a recommandé l’achat d’actions de BASF et Arkema, ce qui a contribué à leur progression en bourse.
  • Inditex: Une entreprise espagnole propriétaire de Zara, qui a affiché une progression de son résultat net pour les neuf premiers mois de l’année.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *