Les chiffres du PPI ne suscitent pas l’enthousiasme à Wall Street.

0
(0)
La Bourse de New York a connu une légère augmentation mardi, les investisseurs restant relativement calmes malgré l’annonce d’une hausse plus forte que prévu des prix à la production. Cette augmentation pourrait suggérer un report des baisses de taux de la Réserve fédérale américaine (Fed). En fin de matinée, le Dow Jones a gagné 0,1% pour atteindre 39,470.8 points, le Nasdaq Composite a progressé de 0,4% pour se situer à 16,456.4 points et le S&P 500 a augmenté de 0,2% pour atteindre 5,229.9 points.

Les investisseurs semblent ne pas être trop préoccupés par la hausse des prix à la production, attendant plutôt les chiffres des prix à la consommation. En effet, les prix à la production aux États-Unis ont augmenté de 0,5% en avril, avec un indice de base de 3,1% en rythme annuel. Malgré ces chiffres supérieurs aux attentes, les investisseurs ne semblent pas déçus.

Suite à la publication de ces statistiques, le rendement des bons du Trésor américains à dix ans a baissé à 4,47%, après avoir dépassé 4,53%. Les investisseurs ont également bien accueilli les déclarations de Jerome Powell sur le maintien des taux à des niveaux élevés. Néanmoins, le marché envisage désormais une probabilité de 49,8% d’une baisse de taux en septembre, contre 44% le mois précédent.

Cette réaction des investisseurs montre une certaine prudence et une attente de voir comment l’économie américaine évoluera dans les prochains mois. Les marchés restent donc vigilants face à l’évolution des taux d’intérêt et des prix, cherchant à anticiper les décisions de la Fed. Il faudra donc suivre de près les prochaines annonces économiques pour voir comment la Bourse de New York réagira dans les semaines à venir.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quelle a été l’évolution de la Bourse de New York le mardi 14 mai 2024 ?

Je suis désolé, mais je ne dispose pas de cette information car je ne suis pas capable de consulter des données en temps réel. Je vous recommande de consulter des sources d’actualités financières fiables pour obtenir des informations sur l’évolution de la Bourse de New York le mardi 14 mai 2024.

Quelle a été la réaction des investisseurs à l’annonce d’une hausse plus forte que prévu des prix à la production ?

La réaction des investisseurs à l’annonce d’une hausse plus forte que prévu des prix à la production dépendra de plusieurs facteurs, notamment de la manière dont cette hausse est perçue par le marché.

Si les investisseurs interprètent cette hausse des prix à la production comme un signe de vigueur de l’économie et de la demande, cela pourrait être perçu de manière positive et entraîner une hausse des marchés financiers.

Cependant, si cette hausse des prix à la production est perçue comme un signe d’inflation plus élevée que prévu, cela pourrait inquiéter les investisseurs et entraîner une baisse des marchés financiers, en particulier si cela conduit à des anticipations de resserrement monétaire de la part des banques centrales.

En résumé, la réaction des investisseurs à une hausse plus forte que prévu des prix à la production dépendra de la perception de cette hausse et de ses implications pour l’économie et les politiques monétaires.

Quels ont été les principaux indices boursiers en fin de matinée le mardi 14 mai 2024 ?

Il est impossible de répondre à cette question car elle concerne une date future et les informations boursières ne sont pas disponibles à l’avance.

Quelle a été l’évolution du rendement des bons du Trésor américains à dix ans suite à la publication des statistiques sur les prix à la production ?

L’évolution du rendement des bons du Trésor américains à dix ans suite à la publication des statistiques sur les prix à la production peut varier en fonction de divers facteurs, tels que l’impact de ces données sur les anticipations d’inflation, la politique monétaire de la Réserve fédérale, et les conditions économiques générales.

En général, si les statistiques sur les prix à la production montrent une augmentation plus forte que prévu de l’inflation, cela peut entraîner une hausse des rendements des bons du Trésor américains à dix ans. Les investisseurs peuvent anticiper que la Réserve fédérale pourrait être amenée à relever les taux d’intérêt pour contrôler l’inflation, ce qui entraîne une augmentation des rendements obligataires.

En revanche, si les statistiques sur les prix à la production montrent une inflation plus faible que prévu, cela peut entraîner une baisse des rendements des bons du Trésor américains à dix ans. Les investisseurs peuvent anticiper que la Réserve fédérale pourrait maintenir des taux d’intérêt bas pour soutenir l’économie, ce qui entraîne une diminution des rendements obligataires.

Il est important de noter que l’évolution du rendement des bons du Trésor américains à dix ans suite à la publication des statistiques sur les prix à la production peut être influencée par d’autres facteurs du marché, et que les mouvements peuvent être volatils et imprévisibles.

Quelle probabilité le marché envisage-t-il désormais pour une baisse de taux en septembre ?

Il est difficile de donner une réponse précise à cette question car les marchés financiers peuvent être influencés par de nombreux facteurs et peuvent réagir de manière imprévisible. Cependant, si l’on se base sur les indicateurs économiques actuels et les déclarations des responsables de la Réserve fédérale américaine, il semble que le marché envisage une probabilité relativement élevée d’une baisse de taux en septembre.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Bourse de New York: La Bourse de New York est le lieu où se négocient les actions des entreprises cotées en bourse. Elle est un indicateur important de l’économie américaine.
  • Réserve fédérale américaine (Fed): La Réserve fédérale américaine est la banque centrale des États-Unis. Elle est chargée de mettre en œuvre la politique monétaire du pays.
  • Dow Jones: Le Dow Jones est un indice boursier qui regroupe les 30 plus grandes entreprises américaines. Il est souvent utilisé comme baromètre de la santé de l’économie.
  • Nasdaq Composite: Le Nasdaq Composite est un indice boursier regroupant de nombreuses entreprises technologiques. Il est souvent associé aux valeurs de la high-tech.
  • S&P 500: Le S&P 500 est un indice boursier regroupant les 500 plus grandes entreprises américaines. Il est largement utilisé comme indicateur de la performance du marché boursier américain.
  • Jerome Powell: Jerome Powell est le président de la Réserve fédérale américaine. Il joue un rôle clé dans la définition de la politique monétaire du pays.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *