Les futurs américains chutent sur le marché suite aux explosions.

0
(0)
Les marchés financiers mondiaux ont été secoués ce jeudi matin par les explosions survenues à Londres dans les métros et les bus. En réaction à ces attaques, les contrats à terme sur les indices américains ont fortement chuté sur le Chicago Mercantile Exchange (CME).

Selon les informations fournies par CNN, ces explosions ont causé de nombreux blessés, ce qui a semé la panique parmi les investisseurs. Certains observateurs n’hésitent pas à comparer ces attentats au modus operandi d’Al-Qaïda, qui vise à frapper plusieurs endroits clés d’une ville simultanément.

En conséquence, de nombreux investisseurs ont décidé de vendre leurs actifs en Europe et ailleurs, provoquant une chute significative des contrats à terme sur les indices américains. Vers 6h00 (heure de New York), le contrat à terme sur le S&P 500 a chuté de 20 points pour atteindre 1178,5 points, tandis que le contrat sur le Nasdaq a baissé de 36,5 points pour s’établir à 1470,5 points. Ces baisses sont d’autant plus inquiétantes qu’elles surviennent à une heure matinale où les marchés sont généralement plus stables.

Les investisseurs sont désormais dans l’attente de nouvelles informations concernant ces attentats à Londres et de l’impact qu’ils pourraient avoir sur l’économie mondiale. Les autorités financières surveillent de près l’évolution de la situation et mettent en place des mesures pour assurer la stabilité des marchés.

Il est à noter que les marchés financiers sont souvent sensibles aux événements géopolitiques et aux actes terroristes, qui peuvent provoquer des fluctuations importantes. Les investisseurs doivent donc rester vigilants et réagir de manière appropriée pour limiter les risques et préserver leurs investissements.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quel impact les explosions à Londres ont-elles sur les contrats à terme sur les indices américains ?

Les explosions à Londres peuvent avoir un impact négatif sur les contrats à terme sur les indices américains. En cas d’incertitude ou de peur sur les marchés financiers, les investisseurs peuvent réagir en vendant des actifs risqués comme les actions et en se tournant vers des actifs plus sûrs comme les obligations d’État américaines. Cela peut entraîner une baisse des indices américains et donc des contrats à terme sur ces indices. Les investisseurs peuvent également être préoccupés par l’impact économique des attaques terroristes sur l’économie mondiale, ce qui peut également peser sur les marchés financiers.

Pourquoi les contrats à terme sur le S&P 500 chutent-ils de 20 points ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les contrats à terme sur le S&P 500 pourraient chuter de 20 points. Cela pourrait être dû à une baisse de la confiance des investisseurs sur le marché, à des données économiques décevantes, à des tensions géopolitiques, à des résultats d’entreprise inférieurs aux attentes, ou à d’autres facteurs externes qui influencent les marchés financiers. Il est important de noter que les marchés financiers sont influencés par de nombreux facteurs et que les fluctuations des contrats à terme sur le S&P 500 peuvent être le résultat de diverses variables économiques et politiques.

Quelles sont les conséquences des attentats de Londres sur les marchés financiers ?

Les attentats de Londres ont généralement un impact négatif sur les marchés financiers. Les investisseurs peuvent réagir de manière négative en raison de l’incertitude et de l’instabilité qui en résultent. Cela peut entraîner une baisse des cours des actions, une augmentation de la volatilité et une baisse de la confiance des investisseurs.

De plus, les attentats peuvent également avoir un impact sur les devises, les matières premières et les taux d’intérêt. Les investisseurs peuvent chercher des actifs considérés comme plus sûrs, comme l’or ou les obligations d’État, ce qui peut entraîner une augmentation de leur prix.

En fin de compte, les attentats de Londres peuvent perturber l’économie et les marchés financiers, ce qui peut avoir des conséquences à long terme sur la croissance économique et la stabilité financière.

Pourquoi de nombreux investisseurs vendent-ils leurs actifs en Europe et ailleurs ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles de nombreux investisseurs vendent leurs actifs en Europe et ailleurs :

1. Instabilité économique et politique : Certains investisseurs peuvent craindre l’instabilité économique et politique dans certains pays européens et ailleurs, ce qui peut rendre leurs investissements plus risqués.

2. Faibles rendements : Certains investisseurs peuvent vendre leurs actifs en Europe et ailleurs en raison de rendements plus faibles par rapport à d’autres régions du monde.

3. Risques de change : Les fluctuations des taux de change peuvent également inciter certains investisseurs à vendre leurs actifs dans certaines régions pour réduire leur exposition au risque de change.

4. Diversification : Certains investisseurs peuvent vendre leurs actifs en Europe et ailleurs pour diversifier leur portefeuille et investir dans d’autres régions ou secteurs offrant des opportunités de croissance plus attractives.

5. Impact de la pandémie de COVID-19 : La pandémie de COVID-19 a eu un impact significatif sur l’économie mondiale, incitant de nombreux investisseurs à revoir leurs stratégies d’investissement et à vendre certains actifs pour limiter leurs pertes.

En résumé, les investisseurs vendent leurs actifs en Europe et ailleurs pour diverses raisons, notamment l’instabilité économique et politique, les faibles rendements, les risques de change, la diversification et l’impact de la pandémie de COVID-19.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Al-Qaïda: Organisation terroriste internationale, responsable de nombreux attentats à travers le monde.
  • CNN: Chaîne de télévision américaine spécialisée dans l’information en continu.
  • Chicago Mercantile Exchange (CME): Bourse de commerce basée à Chicago, spécialisée dans les contrats à terme.
  • Nasdaq: Bourse électronique américaine spécialisée dans les valeurs technologiques.
  • New York: Ville américaine, centre financier mondial.
  • S&P 500: Indice boursier américain regroupant les 500 plus grandes entreprises cotées en bourse.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *