Les investisseurs continuent de se tourner vers Powell malgré la baisse du CAC 40.

0
(0)
La Bourse de Paris devrait connaître une nouvelle journée de consolidation mercredi, alors que les investisseurs attendent avec impatience l’intervention du président de la Fed, Jerome Powell, devant le Congrès américain plus tard dans la journée.

Vers 8h15, le contrat future sur l’indice CAC 40 – échéance juillet – affiche une baisse de trois points à 7300 points, laissant présager une légère baisse à l’ouverture.

Après avoir enregistré une baisse de près de 0,3% à la clôture hier et cassé le support crucial des 7300 points, l’indice parisien poursuit sa tendance baissière entamée en début de semaine.

Après une performance solide en juin, les marchés d’actions semblent marquer une pause, en attente de clarifications sur l’économie et la politique monétaire.

À Wall Street également, les investisseurs prennent des bénéfices après une série de hausses qui a permis à l’indice S&P 500 d’enregistrer cinq semaines consécutives de progression, une première depuis fin 2021.

Les marchés d’actions américains, soutenus notamment par l’engouement pour les valeurs liées à l’intelligence artificielle, ont connu une progression constante depuis mars. Une pause semble donc logique pour assimiler cette forte hausse.

Les investisseurs se tournent une fois de plus vers Jerome Powell dans l’espoir qu’il apporte des éclaircissements sur la politique monétaire lors de son audition devant le Congrès.

Le dollar continue de renforcer sa position face à l’euro après avoir progressé hier suite à de bonnes données immobilières. Le marché obligataire reste volatile, avec des rendements fluctuants.

Sur le marché du pétrole, les cours remontent légèrement dans un contexte de volatilité, entre craintes de ralentissement de l’économie américaine et espoirs de reprise de la croissance en Chine.

En conclusion, les investisseurs restent attentifs aux discours des responsables de la Fed et aux indicateurs économiques pour guider leurs décisions sur les marchés. La journée s’annonce donc sous le signe de la prudence et de l’attente.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quel est l’impact de l’intervention du président de la Fed devant le Congrès américain sur la Bourse de Paris ?

L’intervention du président de la Fed devant le Congrès américain peut avoir un impact sur la Bourse de Paris, car les marchés financiers mondiaux sont interconnectés et réagissent souvent aux annonces et aux discours des responsables des principales banques centrales.

Si le président de la Fed annonce des mesures de politique monétaire qui sont bien accueillies par les investisseurs, cela peut avoir un effet positif sur la Bourse de Paris, car cela peut stimuler la confiance des investisseurs et encourager les flux de capitaux vers les marchés boursiers européens.

D’un autre côté, si le président de la Fed fait des déclarations qui sont interprétées négativement par les investisseurs, cela peut entraîner une baisse de la Bourse de Paris, car cela peut susciter des inquiétudes quant à l’économie mondiale et à la stabilité des marchés financiers.

En résumé, l’intervention du président de la Fed devant le Congrès américain peut avoir un impact sur la Bourse de Paris en fonction de la réaction des investisseurs aux annonces et aux discours du responsable de la banque centrale américaine.

Pourquoi l’indice CAC 40 a-t-il enfoncé le support des 7300 points et poursuit sa tendance baissière ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l’indice CAC 40 a enfoncé le support des 7300 points et poursuit sa tendance baissière :

1. Les inquiétudes liées à l’évolution de la pandémie de COVID-19 et ses impacts sur l’économie mondiale ont pesé sur les marchés financiers. Les mesures de confinement et de restrictions mises en place dans de nombreux pays ont entraîné une baisse de la demande et une augmentation du chômage, ce qui a affecté les perspectives de croissance des entreprises.

2. Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, ainsi que les incertitudes politiques liées aux élections américaines, ont également contribué à la baisse des marchés financiers mondiaux.

3. Les résultats trimestriels décevants de certaines entreprises du CAC 40, notamment dans les secteurs de l’aéronautique, de l’automobile et du tourisme, ont pesé sur l’indice et ont conduit les investisseurs à se détourner des actions.

4. Enfin, la perspective de nouvelles mesures de relance économique moins importantes que prévu a également contribué à la baisse de l’indice CAC 40.

Dans ce contexte d’incertitude et de volatilité, les investisseurs ont préféré se tourner vers des actifs considérés comme moins risqués, ce qui a entraîné la baisse de l’indice CAC 40 et le dépassement de son support des 7300 points.

Quelles sont les attentes des investisseurs concernant l’économie et la politique monétaire qui influencent la pause des marchés d’actions ?

Les investisseurs ont généralement des attentes positives concernant l’économie et la politique monétaire pour que les marchés d’actions restent stables ou en croissance. Voici quelques-unes des attentes les plus courantes :

1. Croissance économique : Les investisseurs souhaitent généralement voir une croissance économique solide, car cela signifie que les entreprises sont en bonne santé et que les bénéfices devraient augmenter. Une croissance économique robuste peut également stimuler la demande des consommateurs et soutenir les marchés d’actions.

2. Politique monétaire accommodante : Les investisseurs apprécient généralement une politique monétaire accommodante de la part des banques centrales, car cela peut stimuler l’investissement et la consommation. Des taux d’intérêt bas et des mesures de relance monétaire peuvent soutenir les marchés d’actions en encourageant les investissements et en stimulant la croissance économique.

3. Stabilité politique : Les investisseurs préfèrent généralement des environnements politiques stables et prévisibles, car l’incertitude politique peut entraîner une volatilité sur les marchés d’actions. Les investisseurs sont donc attentifs aux élections, aux décisions politiques importantes et aux événements géopolitiques qui pourraient avoir un impact sur l’économie et les marchés financiers.

En résumé, les investisseurs cherchent à anticiper et à réagir aux évolutions économiques et politiques qui pourraient influencer les marchés d’actions. Ils espèrent généralement des signaux positifs concernant la croissance économique, la politique monétaire et la stabilité politique pour maintenir la confiance et la stabilité des marchés d’actions.

Quelle est la raison de la prise de bénéfices des investisseurs à Wall Street malgré les hausses consécutives de l’indice S&P 500 ?

Il y a plusieurs raisons possibles pour les prises de bénéfices des investisseurs à Wall Street malgré les hausses consécutives de l’indice S&P 500. Certaines de ces raisons peuvent inclure :

1. Les investisseurs peuvent prendre des bénéfices pour sécuriser leurs gains après une période de hausse prolongée, afin de protéger leur capital et de réduire leur exposition aux risques de marché.

2. Les investisseurs peuvent également prendre des bénéfices pour réallouer leurs investissements vers d’autres actifs jugés plus attractifs ou offrant de meilleures opportunités de rendement à court ou moyen terme.

3. Les investisseurs peuvent être préoccupés par des facteurs macroéconomiques ou géopolitiques susceptibles de peser sur les marchés à l’avenir, les incitant à prendre des bénéfices pour se prémunir contre d’éventuelles baisses.

4. Enfin, les investisseurs peuvent également être influencés par des facteurs psychologiques tels que la peur de manquer une opportunité de vendre à un niveau élevé, ce qui peut les inciter à prendre des bénéfices même en l’absence de signaux clairs de retournement du marché.

Pourquoi les investisseurs se tournent-ils vers Jerome Powell pour des éclaircissements sur la politique monétaire lors de son audition devant le Congrès ?

Les investisseurs se tournent vers Jerome Powell pour des éclaircissements sur la politique monétaire lors de son audition devant le Congrès car il est le président de la Réserve fédérale des États-Unis, l’institution responsable de la politique monétaire du pays. Les décisions prises par la Réserve fédérale, telles que les taux d’intérêt et les mesures de relance économique, ont un impact direct sur les marchés financiers et l’économie dans son ensemble. Par conséquent, les investisseurs cherchent à comprendre les orientations futures de la politique monétaire afin d’anticiper les évolutions du marché et prendre des décisions éclairées en matière d’investissement. Les déclarations de Jerome Powell lors de son audition peuvent donc avoir un impact significatif sur les marchés financiers.

Quelle est la raison de la progression du dollar face à l’euro et de la volatilité du marché obligataire ?

Il existe plusieurs raisons possibles pour la progression du dollar face à l’euro et la volatilité du marché obligataire. Certaines de ces raisons peuvent inclure :

1. Les différences de taux d’intérêt entre les États-Unis et la zone euro : Si les taux d’intérêt aux États-Unis sont plus élevés que ceux de la zone euro, les investisseurs peuvent être incités à acheter des actifs libellés en dollars, ce qui peut entraîner une appréciation du dollar par rapport à l’euro.

2. Les perspectives économiques : Si l’économie américaine est perçue comme étant plus solide que celle de la zone euro, les investisseurs peuvent être plus enclins à investir en dollars, ce qui peut également conduire à une hausse du dollar par rapport à l’euro.

3. Les tensions géopolitiques : Les tensions géopolitiques ou les incertitudes politiques peuvent également influencer la valeur relative du dollar par rapport à l’euro, en fonction de la perception des investisseurs quant à la stabilité des différents pays et régions.

En ce qui concerne la volatilité du marché obligataire, celle-ci peut être influencée par divers facteurs, tels que les anticipations des investisseurs concernant l’évolution des taux d’intérêt, l’inflation, la croissance économique, les politiques monétaires des banques centrales, et les événements géopolitiques. Ces facteurs peuvent entraîner des fluctuations importantes dans les rendements des obligations, ce qui peut conduire à une plus grande volatilité sur le marché obligataire.

Quelles sont les raisons de la remontée légère des cours du pétrole dans un contexte de volatilité ?

Il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer la remontée légère des cours du pétrole dans un contexte de volatilité :

1. Demande croissante : Une augmentation de la demande de pétrole, notamment dans les pays émergents ou en développement, peut entraîner une hausse des prix.

2. Offre limitée : Des perturbations dans la production de pétrole, qu’elles soient dues à des conflits géopolitiques, des catastrophes naturelles ou des problèmes logistiques, peuvent réduire l’offre et entraîner une hausse des prix.

3. Spéculation : Les investisseurs peuvent spéculer sur la hausse des prix du pétrole en raison de l’incertitude politique ou économique, ce qui peut contribuer à une remontée des cours.

4. Politique des pays producteurs : Les décisions prises par les pays producteurs de pétrole, notamment au sein de l’OPEP, peuvent avoir un impact sur les cours en limitant ou en augmentant la production.

5. Fluctuations des devises : Les variations des taux de change peuvent également influencer les cours du pétrole, notamment si le dollar américain s’affaiblit par rapport aux autres devises.

En résumé, la remontée légère des cours du pétrole dans un contexte de volatilité peut être due à une combinaison de facteurs liés à l’offre et à la demande, à la spéculation, à la politique des pays producteurs et aux fluctuations des devises.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Bourse de Paris: La Bourse de Paris devrait connaître une nouvelle journée de consolidation mercredi.
  • Jérôme Powell: Président de la Fed dont l’intervention est attendue devant le Congrès américain.
  • Wall Street: Les investisseurs prennent des bénéfices après une série de hausses.
  • S&P 500: Indice qui a enregistré cinq semaines consécutives de progression à Wall Street.
  • Jerome Powell: Les investisseurs se tournent une fois de plus vers lui pour des éclaircissements sur la politique monétaire.
  • Marché obligataire: Reste volatile, avec des rendements fluctuants.
  • Marché du pétrole: Les cours remontent légèrement dans un contexte de volatilité.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *