L’Union européenne donne son feu vert à la collaboration entre TotalEnergies et Air Liquide.

0
(0)
La Commission européenne a récemment donné son feu vert pour la création d’une coentreprise entre TotalEnergies et Air Liquide, deux géants de l’industrie de l’énergie et de la chimie. Cette collaboration vise à mettre en place un réseau de stations de ravitaillement en hydrogène pour les véhicules lourds dans cinq pays européens : l’Allemagne, la Belgique, la France, les Pays-Bas et le Luxembourg.

L’objectif de cette initiative est de promouvoir l’utilisation de l’hydrogène comme source d’énergie propre et renouvelable pour les transports, en particulier pour les camions et les bus. L’hydrogène est considéré comme une alternative prometteuse aux carburants fossiles, car il ne produit aucune émission de CO2 lors de sa combustion. De plus, il peut être produit à partir d’énergies renouvelables, ce qui en fait une solution durable pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le secteur des transports.

La Commission européenne a examiné attentivement le projet de fusion entre TotalEnergies et Air Liquide et a conclu qu’il ne poserait pas de problèmes de concurrence significatifs. En effet, les deux entreprises sont déjà actives dans des domaines différents et complémentaires, ce qui signifie que la création de cette coentreprise n’aura qu’un impact limité sur la concurrence dans les marchés où elles opèrent.

Cette décision de la Commission européenne est une étape importante pour le développement de l’hydrogène en tant que vecteur énergétique en Europe. En soutenant la création de ce réseau de stations de ravitaillement en hydrogène pour les véhicules lourds, TotalEnergies et Air Liquide contribuent à la transition vers une économie plus verte et plus durable.

En conclusion, cette coentreprise entre TotalEnergies et Air Liquide marque une avancée majeure dans le développement de l’hydrogène en Europe. Grâce à ce réseau de stations de ravitaillement, les véhicules lourds pourront bientôt bénéficier d’une solution de ravitaillement en hydrogène pratique et efficace, ce qui contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le secteur des transports.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quelles sont les entreprises impliquées dans la création de la coentreprise pour le réseau de stations d’hydrogène ?

Les entreprises impliquées dans la création de la coentreprise pour le réseau de stations d’hydrogène sont Air Liquide, Linde, Total, et Shell.

Quels pays seront concernés par le réseau de stations de ravitaillement en hydrogène pour les véhicules lourds ?

Le réseau de stations de ravitaillement en hydrogène pour les véhicules lourds pourrait concerner plusieurs pays à travers le monde, notamment ceux qui ont une forte demande pour le transport de marchandises par camions et qui cherchent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Parmi les pays qui pourraient être concernés par ce réseau, on peut citer les États-Unis, l’Allemagne, le Japon, la Chine, la France, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Corée du Sud, le Canada et d’autres pays européens et asiatiques.

Quelle est la position de la Commission européenne concernant l’impact de la fusion sur la concurrence dans les marchés où les entreprises sont actives ?

La Commission européenne examine attentivement l’impact de toute fusion sur la concurrence dans les marchés où les entreprises sont actives. Elle évalue si la fusion risque de créer ou de renforcer une position dominante sur le marché, ce qui pourrait nuire à la concurrence et aux consommateurs. Si la Commission estime que la fusion pourrait avoir un effet négatif sur la concurrence, elle peut imposer des conditions à l’opération ou la bloquer complètement. Son objectif est de garantir un environnement concurrentiel sain et de protéger les intérêts des consommateurs.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Commission européenne: Organisation politique chargée de représenter et défendre les intérêts de l’Union européenne.
  • TotalEnergies: Géant de l’industrie de l’énergie et de la chimie, impliqué dans la production et la distribution d’hydrogène.
  • Air Liquide: Entreprise spécialisée dans les gaz industriels, partenaire de TotalEnergies pour la création de stations de ravitaillement en hydrogène.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *