Nikkei baisse de façon inattendue de -1,46% à 40.168 points.

0
(0)
L’indice Nikkei a connu une baisse de 1,46% à 40 168, effaçant ainsi ses gains précédents et ramenant le score hebdomadaire en territoire négatif (-1,6%) après avoir atteint un pic de 40 980 mercredi matin. Cette baisse inattendue a surpris les investisseurs qui s’attendaient à une poursuite de la tendance haussière observée ces dernières semaines.

Le mois de mars ne verra pas un re-test des 41 087 points, ce qui a déçu certains traders qui espéraient une poursuite de la hausse. Cependant, malgré cette correction, la tendance à moyen terme reste haussière, avec un potentiel de +2 000 points vers 42 470/42 475, basé sur la récente oscillation entre 38 470 et 40 470.

Les analystes restent confiants quant à la capacité de l’indice Nikkei à rebondir après cette correction. En effet, les fondamentaux économiques du Japon restent solides, avec une croissance stable et des perspectives positives pour les entreprises du pays. De plus, la politique monétaire accommodante de la Banque du Japon continue de soutenir les marchés financiers.

Malgré cette baisse ponctuelle, les investisseurs sont invités à rester prudents et à surveiller de près l’évolution de l’indice Nikkei dans les prochains jours. Les fluctuations du marché peuvent être influencées par des événements géopolitiques, des annonces économiques ou des mouvements sur les marchés internationaux.

En conclusion, bien que l’indice Nikkei ait connu une baisse de 1,46% à 40 168, les perspectives à moyen terme restent positives, avec un potentiel de hausse vers les 42 470/42 475 points. Les investisseurs sont encouragés à rester vigilants et à profiter des opportunités d’achat qui pourraient se présenter dans les prochains jours.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quel est l’impact de la baisse de l’indice Nikkei sur le marché financier ?

La baisse de l’indice Nikkei, qui est l’indice boursier principal de la Bourse de Tokyo, peut avoir un impact significatif sur le marché financier. En effet, l’indice Nikkei est largement suivi par les investisseurs et les analystes financiers comme un indicateur de la santé économique du Japon.

Une baisse de l’indice Nikkei peut entraîner une baisse de la confiance des investisseurs dans l’économie japonaise, ce qui peut se traduire par une vente massive d’actions et une baisse des cours sur le marché boursier. Cela peut également entraîner une baisse de la valeur de la monnaie japonaise et des taux d’intérêt, ce qui peut avoir des répercussions sur l’ensemble de l’économie.

En outre, une baisse de l’indice Nikkei peut également avoir un impact plus large sur les marchés financiers mondiaux, car le Japon est l’une des plus grandes économies du monde et un acteur majeur sur la scène économique internationale. Ainsi, une baisse de l’indice Nikkei peut entraîner une volatilité accrue sur les marchés financiers mondiaux et affecter les investisseurs du monde entier.

Quelles sont les raisons de la baisse de l’indice Nikkei ?

Il existe plusieurs raisons possibles pour la baisse de l’indice Nikkei, qui est l’indice boursier principal de la bourse de Tokyo au Japon. Voici quelques-unes des raisons les plus courantes :

1. Facteurs économiques : La baisse de l’indice Nikkei peut être due à des indicateurs économiques négatifs, tels qu’une croissance économique plus faible que prévu, un taux de chômage élevé, une inflation élevée, ou des tensions commerciales internationales.

2. Facteurs politiques : Les décisions politiques prises par le gouvernement japonais ou par d’autres gouvernements peuvent avoir un impact sur l’indice Nikkei. Par exemple, des changements dans les politiques fiscales ou monétaires peuvent influencer les marchés financiers.

3. Facteurs géopolitiques : Les événements géopolitiques, tels que les tensions régionales, les conflits armés, ou les catastrophes naturelles, peuvent également entraîner une baisse de l’indice Nikkei en raison de l’incertitude qu’ils génèrent sur les marchés.

4. Facteurs sectoriels : Des événements spécifiques à un secteur particulier de l’économie japonaise, comme une crise dans le secteur automobile ou une baisse des exportations, peuvent également entraîner une baisse de l’indice Nikkei.

5. Facteurs externes : Les fluctuations des marchés financiers mondiaux, comme la volatilité des marchés américains ou européens, peuvent également avoir un impact sur l’indice Nikkei.

Il est important de noter que la baisse de l’indice Nikkei peut résulter d’une combinaison de ces facteurs, et que les investisseurs doivent prendre en compte l’ensemble du contexte économique et financier pour comprendre les raisons de cette baisse.

Quelles sont les perspectives à moyen terme pour l’indice Nikkei ?

Il est difficile de prédire avec certitude les perspectives à moyen terme pour l’indice Nikkei, car de nombreux facteurs peuvent influencer son évolution, tels que la situation économique mondiale, les politiques monétaires des banques centrales, les tensions géopolitiques, etc.

Cependant, certains analystes estiment que l’indice Nikkei pourrait continuer à bénéficier de la reprise économique mondiale post-pandémie, ainsi que des mesures de relance mises en place par le gouvernement japonais. De plus, la politique monétaire accommodante de la Banque du Japon pourrait également soutenir la croissance du marché boursier japonais.

Il est donc possible que l’indice Nikkei continue de progresser à moyen terme, mais il est important de garder à l’esprit que les marchés financiers sont toujours soumis à des fluctuations et à des risques. Il est donc recommandé aux investisseurs de diversifier leur portefeuille et de consulter des professionnels avant de prendre des décisions d’investissement.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Nikkei: L’indice boursier japonais Nikkei, qui a connu une baisse de 1,46% à 40 168 points, est un indicateur important de la santé économique du Japon.
  • Traders: Les traders sont des investisseurs qui spéculent sur les mouvements des marchés financiers pour réaliser des profits.
  • Analystes: Les analystes financiers étudient les marchés et les entreprises pour donner des recommandations aux investisseurs.
  • Banque du Japon: La Banque du Japon est la banque centrale du pays, responsable de la politique monétaire et de la stabilité financière.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *