Pas de direction claire sur les marchés européens.

0
(0)
Les marchés boursiers européens ont affiché une stabilité ce mercredi, avec une légère hausse à Francfort (+0,1%) et une légère baisse à Paris (-0,1%), notamment à Londres (-0,1%) où les chiffres décevants de l’inflation britannique ont pesé sur la tendance. En effet, en mai, l’inflation au Royaume-Uni est restée stable à 8,7% sur un an, contre une anticipation de baisse à moins de 8,5% par les économistes. Cette inflation persistante est attribuée à des problèmes structurels liés à la faible productivité et au marché du travail tendu.

Face à cette situation, la Banque d’Angleterre pourrait être sous pression pour augmenter les taux d’intérêt et resserrer sa politique monétaire afin de contrôler l’inflation. Cette perspective a suscité des inquiétudes parmi les investisseurs, entraînant une certaine prudence sur les marchés européens.

En ce qui concerne les actions, adidas a enregistré une progression de 3% à Francfort suite à une recommandation d’achat de la part d’UBS, ce qui a stimulé la confiance des investisseurs dans la marque. En revanche, Lanxess et Pirelli ont perdu du terrain en raison de dégradations de recommandations, ce qui a entraîné une baisse de leurs cours en bourse.

Dans ce contexte d’incertitude liée à l’inflation au Royaume-Uni et aux réactions des investisseurs face à ces données économiques, les marchés boursiers européens continuent d’évoluer de manière prudente. Les prochaines décisions de la Banque d’Angleterre et l’évolution des recommandations des analystes pourraient influencer la tendance des marchés dans les jours à venir.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Pourquoi les marchés boursiers européens sont stables ce mercredi ?

Il est difficile de donner une réponse précise sans connaître les événements économiques et politiques spécifiques qui se déroulent le jour en question. Cependant, il est possible que les marchés boursiers européens soient stables ce mercredi en raison de divers facteurs tels que la publication de résultats d’entreprises solides, des annonces de politiques monétaires favorables de la part des banques centrales, des indicateurs économiques positifs ou encore une baisse de l’incertitude géopolitique. Il est également possible que les investisseurs adoptent une attitude d’attente et de prudence en raison de l’absence de nouvelles majeures susceptibles d’impacter les marchés.

Quels sont les chiffres de l’inflation au Royaume-Uni en mai ?

En mai 2021, le taux d’inflation au Royaume-Uni était de 2,1%. Cela représentait une augmentation par rapport au mois précédent, où le taux d’inflation était de 1,5%.

Quelles sont les raisons de l’inflation persistante au Royaume-Uni ?

Il y a plusieurs raisons possibles de l’inflation persistante au Royaume-Uni, notamment :

1. Hausse des coûts de production : Les entreprises peuvent augmenter leurs prix pour compenser une hausse des coûts de production, tels que les salaires, les matières premières et l’énergie.

2. Demande excédentaire : Une forte demande de biens et de services peut entraîner une augmentation des prix, car les entreprises peuvent se permettre d’augmenter leurs prix en raison de la demande élevée.

3. Dépréciation de la monnaie : Si la valeur de la monnaie nationale diminue par rapport aux autres devises, cela peut entraîner une augmentation des prix des biens importés, ce qui peut se traduire par une inflation plus élevée.

4. Politiques monétaires accommodantes : Des politiques monétaires expansionnistes, telles que des taux d’intérêt bas ou des mesures de relance budgétaire, peuvent stimuler la demande et entraîner une augmentation des prix.

5. Chocs externes : Des événements imprévus, tels que des catastrophes naturelles, des conflits internationaux ou des perturbations dans l’approvisionnement en matières premières, peuvent entraîner une augmentation des prix des biens et des services.

Il est important de noter que l’inflation peut être influencée par une combinaison de ces facteurs et que les autorités économiques du Royaume-Uni doivent prendre des mesures pour contrôler l’inflation et maintenir la stabilité économique.

Pourquoi la Banque d’Angleterre pourrait être sous pression pour augmenter les taux d’intérêt et resserrer sa politique monétaire ?

La Banque d’Angleterre pourrait être sous pression pour augmenter les taux d’intérêt et resserrer sa politique monétaire pour plusieurs raisons :

1. Inflation élevée : Si l’inflation dépasse l’objectif fixé par la Banque d’Angleterre, cela peut être un signal que l’économie est surchauffée et que des mesures doivent être prises pour la refroidir. Augmenter les taux d’intérêt peut aider à contenir l’inflation en réduisant la demande et en freinant la croissance des prix.

2. Surchauffe de l’économie : Si l’économie est en surchauffe, avec une forte croissance économique, un marché du travail tendu et une augmentation des investissements, la Banque d’Angleterre pourrait vouloir resserrer sa politique monétaire pour éviter une surchauffe et une éventuelle bulle économique.

3. Stabilité financière : Des taux d’intérêt bas pendant une longue période peuvent encourager une prise de risque excessive dans le secteur financier, ce qui peut entraîner des déséquilibres et des risques pour la stabilité financière. Augmenter les taux d’intérêt peut contribuer à réduire ces risques en rendant les emprunts plus coûteux et en incitant les acteurs du marché à adopter une approche plus prudente.

4. Pressions externes : Les décisions de politique monétaire de la Banque d’Angleterre peuvent également être influencées par des facteurs externes, tels que les décisions de politique monétaire d’autres grandes économies ou les fluctuations des taux de change. Si ces facteurs créent des pressions inflationnistes ou déflationnistes, la Banque d’Angleterre pourrait être amenée à ajuster ses taux d’intérêt pour y faire face.

Pourquoi adidas progresse de 3% à Francfort suite à une recommandation d’achat de la part d’UBS ?

Adidas progresse de 3% à Francfort suite à une recommandation d’achat de la part d’UBS car les investisseurs considèrent cette recommandation comme positive et sont encouragés à acheter des actions de la société. UBS est une banque d’investissement de renom et ses recommandations sont souvent suivies par de nombreux investisseurs. Lorsqu’une société reçoit une recommandation d’achat d’une institution financière réputée, cela peut entraîner une augmentation de la demande pour ses actions et donc une hausse de son cours en bourse. Cela peut également renforcer la confiance des investisseurs dans la société et ses perspectives de croissance future.

Pourquoi Lanxess et Pirelli perdent du terrain en raison de dégradations de recommandations ?

Lanxess et Pirelli perdent du terrain en raison de dégradations de recommandations car les analystes financiers et les investisseurs ont révisé à la baisse leurs perspectives sur ces entreprises. Cela peut être dû à une performance financière décevante, à des prévisions de croissance revues à la baisse, à des problèmes opérationnels ou à d’autres facteurs qui suscitent des inquiétudes quant à la santé et à la rentabilité à long terme de ces entreprises. Ces dégradations de recommandations peuvent entraîner une baisse de la confiance des investisseurs et une vente accrue des actions de ces entreprises, ce qui se traduit par une perte de valeur sur le marché.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • adidas: Marque de vêtements et d’équipements sportifs, enregistrant une progression de 3% à Francfort suite à une recommandation d’achat de la part d’UBS.
  • UBS: Société de services financiers ayant émis une recommandation d’achat pour adidas, stimulant la confiance des investisseurs dans la marque.
  • Lanxess: Entreprise spécialisée dans la chimie, ayant perdu du terrain en raison de dégradations de recommandations, entraînant une baisse de son cours en bourse.
  • Pirelli: Fabricant de pneumatiques, ayant également perdu du terrain en raison de dégradations de recommandations, entraînant une baisse de son cours en bourse.
  • Banque d’Angleterre: Institution financière centrale du Royaume-Uni, susceptible d’être sous pression pour augmenter les taux d’intérêt et resserrer sa politique monétaire afin de contrôler l’inflation.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *