Pernod-Ricard achève son retrait du marché des jus de fruits.

0
(0)
Suite à l’approbation des actionnaires d’Allied Domecq pour l’offre de Pernod Ricard, ce dernier a annoncé qu’il mettait fin au désengagement des activités non stratégiques initié après l’acquisition en 2001 d’une partie des actifs de Seagram. Dans un communiqué publié après la clôture de la bourse, le groupe de vins et spiritueux a confirmé la vente de Foulon Sopagly, premier producteur européen de jus de raisin, à la société Raisin SA, qui regroupe plusieurs distillateurs charentais.

Cette décision marque un tournant dans la stratégie de Pernod Ricard, qui avait jusqu’à présent mis l’accent sur le recentrage de ses activités sur les marques de spiritueux haut de gamme. En mettant fin au désengagement des activités non stratégiques, le groupe montre sa volonté de diversifier son portefeuille et de saisir de nouvelles opportunités de croissance.

La vente de Foulon Sopagly à Raisin SA est également significative, car elle renforce les liens entre Pernod Ricard et les distillateurs charentais. Cette collaboration promet d’ouvrir de nouvelles perspectives dans le domaine des spiritueux et de renforcer la position de la société sur le marché européen.

Le PDG de Pernod Ricard s’est félicité de cette opération, soulignant qu’elle s’inscrivait dans la stratégie de croissance du groupe et qu’elle permettrait de renforcer sa présence sur le marché européen. Il a également souligné l’importance de préserver l’expertise et le savoir-faire de Foulon Sopagly, qui seront désormais mis au service de Raisin SA.

En conclusion, la vente de Foulon Sopagly à Raisin SA marque un nouveau chapitre dans l’histoire de Pernod Ricard et ouvre de nouvelles perspectives de croissance pour le groupe. Cette opération témoigne de la volonté de la société de diversifier son portefeuille et de renforcer ses liens avec les acteurs locaux du secteur des spiritueux.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quelles sont les conséquences de l’approbation des actionnaires d’Allied Domecq pour l’offre de Pernod Ricard ?

L’approbation des actionnaires d’Allied Domecq pour l’offre de Pernod Ricard pourrait avoir plusieurs conséquences, notamment :

1. Consolidation du marché : L’acquisition d’Allied Domecq par Pernod Ricard permettrait à ce dernier de renforcer sa position sur le marché des spiritueux et des vins. Cela pourrait conduire à une consolidation du marché et à une augmentation de la concurrence entre les grandes entreprises du secteur.

2. Expansion géographique : Allied Domecq possède des marques et des activités dans de nombreux pays à travers le monde. L’acquisition de la société par Pernod Ricard permettrait à ce dernier de renforcer sa présence internationale et d’étendre son empreinte géographique.

3. Synergies opérationnelles : En combinant les activités d’Allied Domecq avec celles de Pernod Ricard, il pourrait y avoir des opportunités de réaliser des synergies opérationnelles et des économies d’échelle. Cela pourrait se traduire par une augmentation de la rentabilité de l’entreprise combinée.

4. Désinvestissements : Pour obtenir l’approbation des autorités de la concurrence, il est possible que Pernod Ricard doive céder certaines marques ou activités d’Allied Domecq. Cela pourrait avoir des conséquences sur le portefeuille de marques et la stratégie de l’entreprise.

5. Réactions des concurrents : L’acquisition d’Allied Domecq par Pernod Ricard pourrait provoquer des réactions de la part des concurrents de l’entreprise, qui pourraient chercher à renforcer leur propre position sur le marché. Cela pourrait conduire à une intensification de la concurrence dans le secteur des spiritueux et des vins.

Quelles activités non stratégiques Pernod Ricard met-il fin à la suite de l’approbation des actionnaires d’Allied Domecq ?

À la suite de l’approbation des actionnaires d’Allied Domecq, Pernod Ricard met fin à certaines activités non stratégiques, telles que la vente de certains actifs non essentiels, la réduction des coûts et des effectifs, et la rationalisation de la production et de la distribution.

Quels sont les détails de l’acquisition en 2001 d’une partie des actifs de Seagram par Pernod Ricard ?

En 2001, Pernod Ricard a acquis une partie des actifs de Seagram, une société canadienne spécialisée dans les spiritueux et les vins. L’acquisition comprenait notamment les marques Chivas Regal, Martell, Glenlivet et Jameson, ainsi que des installations de production et des activités de distribution dans plusieurs pays.

Cette acquisition a permis à Pernod Ricard de renforcer sa position sur le marché mondial des spiritueux et de devenir l’un des leaders du secteur. Elle a également permis à l’entreprise d’élargir son portefeuille de marques et de renforcer sa présence dans des marchés clés comme les États-Unis et le Royaume-Uni.

L’acquisition des actifs de Seagram a été un tournant majeur pour Pernod Ricard et a contribué à sa croissance et à son succès sur le marché mondial des spiritueux.

Quelle est la raison derrière la vente de Foulon Sopagly, premier producteur européen de jus de raisin, à la société Raisin SA ?

La raison derrière la vente de Foulon Sopagly à Raisin SA pourrait être due à plusieurs facteurs, tels que des difficultés financières, des changements dans le marché ou la stratégie de l’entreprise, des opportunités de croissance pour les deux sociétés, ou encore des motivations personnelles des propriétaires ou des actionnaires de Foulon Sopagly. Il est également possible que la vente ait été initiée pour consolider les activités des deux entreprises et renforcer leur position sur le marché du jus de raisin en Europe.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Allied Domecq: Groupe de vins et spiritueux.
  • Pernod Ricard: Groupe de vins et spiritueux.
  • Seagram: Ancienne société propriétaire des actifs acquis par Pernod Ricard en 2001.
  • Foulon Sopagly: Premier producteur européen de jus de raisin.
  • Raisin SA: Société regroupant plusieurs distillateurs charentais.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *