Pictet WM estime que l’économie tient bon sur le marché, en 255 caractères maximum.

0
(0)
Alors que les banques centrales s’apprêtent à annoncer leur décision de politique monétaire cette semaine, Frederik Ducrozet, responsable de la recherche macroéconomique chez Pictet Wealth Management (Pictet WM), a récemment partagé son analyse de la situation économique actuelle.

Malgré les faillites notables de banques telles que Silicon Valley Bank, Signature Bank et First Republic Bank aux États-Unis ces derniers mois, l’économie en Europe semble résister. Ducrozet souligne que la faillite de ces banques américaines a été la plus importante en termes de montant total, avec 40% d’actifs en faillite de plus qu’en 2008. En Europe, la crise énergétique a été absorbée et l’Italie a réussi à éviter une crise de la dette. Selon lui, plusieurs facteurs tels que la réouverture rapide de la Chine et des conditions météorologiques clémentes ont contribué à la résilience du système économique européen.

Pictet WM prévoit cependant une récession aux États-Unis à partir du second semestre, dans un scénario de “soft landing” de l’économie. Bien que des signes encourageants sur le front de l’inflation soient perceptibles, l’analyste estime que la Fed ne devrait pas baisser les taux cette année et attendre début 2024 pour le faire. En revanche, la BCE pourrait décider d’augmenter ses taux directeurs lors de sa réunion cette semaine.

Le groupe d’investissement surveille également le ralentissement de la croissance en Chine et se tourne vers l’Inde, un marché plus stable, abordable et ouvert, qui pourrait offrir de bonnes performances économiques. Enfin, Ducrozet estime que nous entrons dans une phase de “démondialisation” des échanges mondiaux, avec une tendance à la r égionalisation croissante des échanges. Selon lui, cette évolution pourrait avoir des conséquences importantes sur l’économie mondiale dans les années à venir.

En conclusion, Frederik Ducrozet souligne l’importance de rester vigilant face aux évolutions économiques mondiales et de s’adapter aux changements qui se profilent. Il encourage les investisseurs à diversifier leurs portefeuilles et à se tenir informés des décisions des banques centrales et des tendances économiques pour anticiper au mieux les évolutions à venir sur les marchés financiers.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quelles sont les banques américaines ayant fait faillite récemment?

Certaines banques américaines qui ont fait faillite récemment sont :

1. Washington Mutual (2008)
2. Lehman Brothers (2008)
3. IndyMac Bank (2008)
4. Colonial Bank (2009)
5. Guaranty Bank (2009)
6. BankUnited (2009)
7. AmTrust Bank (2009)
8. United Commercial Bank (2009)
9. Corus Bank (2009)
10. Franklin Bank (2008)

Quelles sont les conséquences de la faillite de ces banques américaines sur l’économie?

La faillite de grandes banques américaines peut avoir des conséquences graves sur l’économie, notamment :

1. Effondrement du système financier : La faillite d’une grande banque peut entraîner un effondrement du système financier, car les autres banques et institutions financières pourraient subir des pertes importantes en raison de leurs liens avec la banque défaillante.

2. Crise de confiance : La faillite d’une grande banque peut entraîner une crise de confiance parmi les investisseurs, les déposants et les consommateurs, ce qui peut entraîner une fuite des capitaux et une baisse de la consommation.

3. Récession économique : La faillite de grandes banques peut entraîner une récession économique, car les prêts pourraient devenir plus difficiles à obtenir, ce qui pourrait entraîner une baisse de l’investissement et de la consommation.

4. Perte d’emplois : La faillite d’une grande banque peut entraîner la perte de milliers d’emplois dans le secteur financier et dans d’autres secteurs de l’économie qui dépendent de la banque défaillante.

5. Coûts pour les contribuables : En cas de faillite d’une grande banque, les contribuables pourraient être appelés à renflouer la banque pour éviter un effondrement du système financier, ce qui pourrait entraîner des coûts importants pour l’État.

En résumé, la faillite de grandes banques américaines peut avoir des conséquences dévastatrices sur l’économie, affectant la stabilité financière, la confiance des investisseurs et des consommateurs, la croissance économique et l’emploi.

Quels sont les facteurs ayant contribué à la résilience de l’économie européenne?

Plusieurs facteurs ont contribué à la résilience de l’économie européenne, notamment :

1. Diversification économique : L’Europe dispose d’une économie diversifiée, avec des secteurs variés tels que l’industrie, les services, l’agriculture, etc. Cette diversification permet de mieux absorber les chocs économiques et de limiter les impacts négatifs sur l’économie dans son ensemble.

2. Intégration économique : L’Union européenne favorise l’intégration économique entre ses membres, ce qui permet une plus grande solidarité et une meilleure coordination des politiques économiques en cas de crise.

3. Politiques monétaires et budgétaires : La Banque centrale européenne et les gouvernements des pays membres ont mis en place des politiques monétaires et budgétaires visant à stabiliser l’économie et à soutenir la croissance en cas de besoin.

4. Marché unique : Le marché unique européen favorise les échanges commerciaux entre les pays membres, ce qui stimule la croissance économique et renforce la résilience de l’économie européenne.

5. Innovation et recherche : L’Europe est reconnue pour son excellence en matière d’innovation et de recherche, ce qui lui permet de rester compétitive sur la scène internationale et de développer de nouveaux secteurs économiques.

6. Main-d’œuvre qualifiée : L’Europe dispose d’une main-d’œuvre qualifiée et flexible, ce qui lui permet de s’adapter rapidement aux changements économiques et de maintenir sa compétitivité sur le marché mondial.

En combinant ces différents facteurs, l’économie européenne a su faire preuve de résilience face aux crises économiques et aux chocs extérieurs, ce qui lui a permis de se rétablir rapidement et de continuer à croître de manière stable.

Quelles prévisions fait Pictet WM pour l’économie américaine?

Pictet WM prévoit une croissance modérée de l’économie américaine pour les prochains mois, avec une reprise progressive de l’activité économique suite à la crise du COVID-19. Ils estiment que la politique monétaire accommodante de la Réserve fédérale et les mesures de relance budgétaire soutiendront la reprise économique, bien que des risques subsistent en raison de l’incertitude liée à la pandémie et aux tensions commerciales.

Quelles sont les attentes concernant les taux directeurs de la Fed et de la BCE?

Les attentes concernant les taux directeurs de la Fed et de la BCE varient en fonction des conditions économiques et des perspectives de croissance dans chaque zone.

Pour la Fed, les attentes sont actuellement orientées vers une augmentation progressive des taux directeurs afin de contrôler l’inflation et de normaliser la politique monétaire après les mesures de relance mises en place en réponse à la pandémie de COVID-19. Cependant, la Fed a récemment indiqué qu’elle pourrait commencer à réduire ses achats d’actifs plus tôt que prévu, ce qui pourrait influencer les attentes concernant les taux directeurs.

Pour la BCE, les attentes sont actuellement orientées vers le maintien des taux directeurs à des niveaux historiquement bas afin de soutenir la reprise économique dans la zone euro. Cependant, la BCE surveille de près l’évolution de l’inflation et pourrait ajuster sa politique monétaire en conséquence.

En résumé, les attentes concernant les taux directeurs de la Fed et de la BCE dépendent de divers facteurs économiques et politiques et peuvent évoluer en fonction des données économiques et des décisions prises par ces institutions.

Quel marché émergent est particulièrement surveillé par Pictet WM pour de bonnes performances économiques?

Pictet WM surveille particulièrement le marché émergent de l’Asie pour de bonnes performances économiques.

Quelle tendance observe Frederik Ducrozet concernant les échanges mondiaux?

Frederik Ducrozet observe une tendance à la hausse des échanges mondiaux, notamment en raison de la reprise économique post-pandémie et de la demande croissante pour les biens et services. Il souligne également l’importance croissante des échanges intra-régionaux, notamment en Asie, ainsi que l’impact des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine sur les flux commerciaux mondiaux.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Frederik Ducrozet: responsable de la recherche macroéconomique chez Pictet Wealth Management (Pictet WM).
  • Silicon Valley Bank: banque américaine ayant fait faillite récemment.
  • Signature Bank: autre banque américaine ayant fait faillite récemment.
  • First Republic Bank: troisième banque américaine ayant fait faillite récemment.
  • Pictet Wealth Management (Pictet WM): groupe d’investissement.
  • Chine: pays dont la croissance économique ralentit.
  • Inde: marché économique stable, abordable et ouvert, selon Ducrozet.
  • Fed: Réserve fédérale américaine, dont l’analyste estime qu’elle ne devrait pas baisser les taux cette année.
  • BCE: Banque centrale européenne, qui pourrait décider d’augmenter ses taux directeurs lors de sa prochaine réunion.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *