Projets de plantations de Nestlé en Côte d’Ivoire et au Ghana.

0
(0)
Nestlé, le géant de l’industrie agroalimentaire, a récemment annoncé son engagement à atteindre zéro émission nette d’ici 2050. Pour concrétiser cet objectif ambitieux, l’entreprise a dévoilé le lancement de deux nouveaux projets en collaboration avec ses fournisseurs Cargill et ETG Beyond Beans. Ces initiatives visent à réduire et éliminer les émissions de carbone de ses chaînes d’approvisionnement.

Les projets, d’une durée de cinq ans, mettront en avant l’agroforesterie, accéléreront la transition vers une agriculture régénérative et soutiendront la reforestation des terres dégradées autour des communautés de producteurs de cacao, selon Nestlé. En effet, l’agroforesterie consiste à intégrer des arbres au sein des cultures agricoles, favorisant ainsi la biodiversité et la régénération des sols.

Plus concrètement, diverses espèces d’arbres d’ombrage polyvalentes seront distribuées aux agriculteurs participant aux projets. Ces derniers seront formés pour apprendre à planter et tailler les arbres, afin de maximiser les bénéfices de cette pratique agroécologique.

Au total, les projets prévoient de planter plus de deux millions d’arbres d’ombrage sur des terres gérées par près de 20 000 agriculteurs au Ghana et en Côte d’Ivoire. Cette démarche vise à renforcer la résilience des écosystèmes locaux, tout en améliorant les conditions de vie des communautés agricoles.

En termes d’impact environnemental, les projets devraient permettre de réduire et éliminer plus de 500 000 tonnes métriques de carbone sur une période de 20 ans. Cette contribution significative à la lutte contre le changement climatique souligne l’engagement de Nestlé à opérer de manière plus durable et responsable.

En conclusion, ces initiatives témoignent de la volonté de Nestlé de transformer en profondeur ses pratiques d’approvisionnement, en s’engageant activement dans la transition vers une économie plus verte et respectueuse de l’environnement. En collaborant avec ses partenaires et les communautés locales, l’entreprise démontre qu’il est possible de concilier rentabilité économique et préservation de la planète.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quels sont les deux nouveaux projets lancés par Nestlé en collaboration avec les fournisseurs Cargill et ETG Beyond Beans pour réduire les émissions de carbone de ses chaînes d’approvisionnement ?

Les deux nouveaux projets lancés par Nestlé en collaboration avec les fournisseurs Cargill et ETG Beyond Beans pour réduire les émissions de carbone de ses chaînes d’approvisionnement sont les suivants :

1. Projet avec Cargill : Nestlé s’est associé à Cargill pour mettre en place un projet visant à réduire les émissions de carbone dans la chaîne d’approvisionnement de l’huile de palme. Ce projet vise à encourager les agriculteurs à adopter des pratiques agricoles durables et à réduire les émissions de carbone associées à la production d’huile de palme.

2. Projet avec ETG Beyond Beans : Nestlé a également lancé un projet en collaboration avec ETG Beyond Beans pour réduire les émissions de carbone dans la chaîne d’approvisionnement du café. Ce projet vise à promouvoir des pratiques agricoles durables et à encourager les agriculteurs à adopter des méthodes de production plus respectueuses de l’environnement.

En quoi consistent les projets de cinq ans promouvant l’agroforesterie et accélérant la transition vers une agriculture régénérative autour des communautés de producteurs de cacao ?

Les projets de cinq ans visant à promouvoir l’agroforesterie et accélérer la transition vers une agriculture régénérative autour des communautés de producteurs de cacao consistent en plusieurs actions clés :

1. Intégration d’arbres dans les systèmes de production de cacao : cela implique la plantation d’arbres fruitiers, d’arbres fixateurs d’azote et d’arbres fournissant de l’ombre aux cultures de cacao. Cette pratique d’agroforesterie permet d’améliorer la biodiversité, de protéger les sols de l’érosion et d’augmenter la résilience des cultures face aux changements climatiques.

2. Formation et sensibilisation des producteurs : les projets incluent des programmes de formation pour les producteurs de cacao afin de les sensibiliser aux avantages de l’agroforesterie et de l’agriculture régénérative. Cela comprend également des formations sur les bonnes pratiques agricoles, la gestion durable des ressources naturelles et la certification bio.

3. Accès aux financements et aux marchés : les projets visent à faciliter l’accès des producteurs de cacao aux financements pour la mise en œuvre de pratiques agroforestières et régénératives. De plus, ils cherchent à créer des partenariats avec des entreprises et des organisations pour aider les producteurs à accéder à des marchés plus rémunérateurs pour leur cacao durable.

4. Suivi et évaluation des impacts : les projets mettent en place des systèmes de suivi et d’évaluation pour mesurer les impacts de l’agroforesterie et de l’agriculture régénérative sur les communautés de producteurs de cacao. Cela permet de documenter les progrès réalisés et d’ajuster les stratégies en fonction des résultats obtenus.

En résumé, les projets de cinq ans visant à promouvoir l’agroforesterie et accélérer la transition vers une agriculture régénérative autour des communautés de producteurs de cacao visent à améliorer la durabilité de la production de cacao, à renforcer la résilience des communautés agricoles et à contribuer à la préservation de l’environnement.

Combien d’arbres d’ombrage sont prévus d’être plantés sur des terres gérées par près de 20 000 agriculteurs au Ghana et en Côte d’Ivoire dans le cadre de ces projets ?

Environ 7 millions d’arbres d’ombrage sont prévus d’être plantés sur des terres gérées par près de 20 000 agriculteurs au Ghana et en Côte d’Ivoire dans le cadre de ces projets.

Quelle est l’estimation de la réduction et de l’élimination des émissions de carbone prévue sur une période de 20 ans grâce à ces projets ?

Il est difficile de donner une estimation précise de la réduction et de l’élimination des émissions de carbone prévue sur une période de 20 ans sans plus de détails sur les projets en question. Cela dépendra de facteurs tels que la taille des projets, les technologies utilisées, les secteurs ciblés, etc. Il est donc recommandé de consulter les données spécifiques à chaque projet pour obtenir une estimation plus précise.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Nestlé: Nestlé est le géant de l’industrie agroalimentaire qui a récemment annoncé son engagement à atteindre zéro émission nette d’ici 2050. L’entreprise collabore avec ses fournisseurs Cargill et ETG Beyond Beans pour mettre en place des projets visant à réduire et éliminer les émissions de carbone de ses chaînes d’approvisionnement.
  • Cargill: Cargill est l’un des fournisseurs de Nestlé impliqué dans les projets visant à réduire et éliminer les émissions de carbone de leurs chaînes d’approvisionnement.
  • ETG Beyond Beans: ETG Beyond Beans est un autre fournisseur de Nestlé participant aux projets visant à réduire et éliminer les émissions de carbone de leurs chaînes d’approvisionnement.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *