Shell augmente le dividende tout en prévoyant une réduction de ses coûts.

0
(0)
Le géant de l’énergie Shell a récemment annoncé une série de mesures visant à renforcer sa stratégie d’investissement et à augmenter la rémunération de ses actionnaires. Lors de sa journée d’investisseurs, le groupe a dévoilé son intention d’augmenter son dividende de 15%, tout en réduisant ses dépenses d’investissements pour les années 2024 et 2025.

Shell prévoit ainsi de diminuer ses investissements de 22 à 25 milliards de dollars par an, tout en réduisant ses coûts opérationnels de deux à trois milliards de dollars par an d’ici la fin de 2025. Cette approche s’inscrit dans une volonté de se concentrer sur les performances, la discipline et la simplification de ses activités.

Le groupe s’engage également à augmenter la rémunération de ses actionnaires à hauteur de 30% à 40% de son flux de trésorerie opérationnel, en augmentant son dividende de 15% et en poursuivant ses rachats d’actions. Shell prévoit ainsi de racheter pour au moins cinq milliards de dollars de ses propres actions au cours de la seconde moitié de l’année.

Par ailleurs, Shell affiche sa volonté de générer plus de valeur avec moins d’émissions, en réaffirmant son objectif de neutralité carbone d’ici 2050. Pour ce faire, le groupe consacrera une enveloppe de 10 à 15 milliards d’euros au financement de son développement dans les énergies à faibles émissions, telles que les biocarburants, l’hydrogène, la recharge de véhicules électriques et la capture du carbone.

En réaction à ces annonces, l’action Shell a progressé d’environ 0,6% en début de matinée, dans un marché londonien en très légère hausse (+0,1%). Ces mesures témoignent de la volonté de Shell de s’adapter aux enjeux actuels du secteur de l’énergie et de répondre aux attentes des investisseurs en matière de rentabilité et de durabilité.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quelle est la stratégie de Shell concernant son dividende et ses dépenses d’investissements ?

La stratégie de Shell concernant son dividende et ses dépenses d’investissements est généralement basée sur un équilibre entre le retour aux actionnaires et la croissance de l’entreprise.

En ce qui concerne le dividende, Shell a historiquement eu une politique de distribution régulière et croissante de dividendes à ses actionnaires. Cependant, en réponse à la volatilité des prix du pétrole et à d’autres défis du marché, Shell a parfois ajusté son dividende pour maintenir une situation financière solide et préserver sa capacité à investir dans la croissance future de l’entreprise.

En ce qui concerne les dépenses d’investissements, Shell cherche à allouer ses ressources de manière stratégique pour maximiser la valeur à long terme pour ses actionnaires. Cela peut inclure des investissements dans de nouveaux projets d’exploration et de production, des acquisitions stratégiques, des initiatives de réduction des coûts et des investissements dans des technologies innovantes.

Dans l’ensemble, la stratégie de Shell concernant son dividende et ses dépenses d’investissements est guidée par la recherche d’un équilibre entre le retour aux actionnaires à court terme et la création de valeur à long terme pour l’entreprise.

Quels sont les objectifs de Shell en termes de réduction de coûts opérationnels et d’investissements ?

Shell vise à réduire ses coûts opérationnels et à optimiser ses investissements afin d’améliorer sa rentabilité et sa compétitivité sur le marché. Les objectifs spécifiques de l’entreprise en termes de réduction de coûts opérationnels incluent l’optimisation des processus, la rationalisation des activités, la réduction des dépenses liées à l’exploration et à la production, ainsi que l’amélioration de l’efficacité énergétique de ses opérations.

En ce qui concerne les investissements, Shell cherche à allouer ses ressources de manière stratégique pour maximiser les rendements et minimiser les risques. L’entreprise se concentre sur des projets rentables et durables, tout en réduisant les investissements dans des activités non essentielles ou à faible rendement. Shell cherche également à diversifier ses investissements pour réduire sa dépendance à l’égard de certaines sources de revenus et à anticiper les évolutions du marché.

Quelles sont les mesures prises par Shell pour augmenter la rémunération de ses actionnaires ?

Shell a mis en place plusieurs mesures pour augmenter la rémunération de ses actionnaires, notamment :

1. Dividendes : Shell verse régulièrement des dividendes à ses actionnaires. Ces dividendes sont généralement payés trimestriellement et représentent une partie des bénéfices de l’entreprise distribués aux actionnaires.

2. Rachats d’actions : Shell peut racheter ses propres actions sur le marché ou annuler les actions rachetées, ce qui réduit le nombre d’actions en circulation et augmente ainsi la valeur des actions restantes.

3. Croissance des bénéfices : Shell cherche à augmenter ses bénéfices en améliorant son efficacité opérationnelle, en développant de nouveaux projets et en diversifiant ses activités. Cette croissance des bénéfices peut se traduire par une augmentation des dividendes versés aux actionnaires.

4. Politique de distribution : Shell a une politique de distribution claire en ce qui concerne ses bénéfices et s’engage à distribuer une partie de ces bénéfices sous forme de dividendes aux actionnaires.

5. Communication transparente : Shell communique régulièrement avec ses actionnaires pour les informer des performances de l’entreprise, des perspectives de croissance et des mesures prises pour augmenter la rémunération des actionnaires. Cette transparence permet aux actionnaires de prendre des décisions éclairées concernant leur investissement dans l’entreprise.

Quels sont les engagements de Shell en matière de réduction des émissions de carbone ?

Shell s’est engagé à réduire ses émissions de carbone dans le cadre de son objectif de devenir une entreprise neutre en carbone d’ici 2050. Voici quelques-uns de ses engagements en matière de réduction des émissions de carbone :

1. Réduction des émissions directes de ses opérations : Shell s’engage à réduire ses émissions directes de CO2 provenant de ses opérations pétrolières et gazières en investissant dans des technologies plus propres et en améliorant l’efficacité énergétique de ses installations.

2. Investissement dans les énergies renouvelables : Shell investit dans les énergies renouvelables, telles que l’énergie solaire, éolienne et hydroélectrique, afin de réduire sa dépendance aux combustibles fossiles et de réduire ses émissions de carbone.

3. Développement de solutions bas carbone : Shell travaille sur le développement de technologies et de solutions bas carbone, telles que la capture et le stockage du carbone, les biocarburants et les biogaz, pour réduire les émissions de carbone de ses activités et de ses clients.

4. Compensation des émissions résiduelles : Shell compense ses émissions résiduelles en investissant dans des projets de réduction des émissions de carbone, tels que la reforestation, la protection des forêts et le développement de projets d’énergie propre.

En résumé, Shell s’engage à réduire ses émissions de carbone à travers une combinaison de mesures visant à améliorer l’efficacité énergétique, à investir dans les énergies renouvelables et à développer des solutions bas carbone, tout en compensant ses émissions résiduelles.

Quels sont les secteurs d’investissement privilégiés par Shell pour développer des énergies à faibles émissions ?

Shell privilégie les secteurs d’investissement suivants pour développer des énergies à faibles émissions :

1. Énergies renouvelables : Shell investit dans des projets d’énergies renouvelables telles que l’éolien, le solaire et la biomasse pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

2. Stockage d’énergie : Shell investit dans des technologies de stockage d’énergie telles que les batteries et les solutions de stockage thermique pour faciliter l’intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique.

3. Mobilité électrique : Shell investit dans des infrastructures de recharge pour les véhicules électriques afin de promouvoir une mobilité plus propre et réduire les émissions de CO2 liées au transport.

4. Captage et stockage du carbone (CSC) : Shell investit dans des projets de CSC pour capturer les émissions de CO2 des installations industrielles et les stocker de manière sûre et permanente afin de réduire l’empreinte carbone.

5. Hydrogène : Shell investit dans des projets de production d’hydrogène propre à partir d’énergies renouvelables ou de technologies de captage du carbone pour promouvoir l’utilisation de ce vecteur énergétique à faibles émissions.

En concentrant ses investissements dans ces secteurs, Shell vise à contribuer à la transition vers un mix énergétique plus durable et à réduire son impact environnemental.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Shell: Le géant de l’énergie Shell a annoncé une série de mesures visant à renforcer sa stratégie d’investissement et à augmenter la rémunération de ses actionnaires. Shell prévoit de réduire ses investissements tout en augmentant son dividende, en se concentrant sur les performances, la discipline et la simplification de ses activités. Shell s’engage également à augmenter la rémunération de ses actionnaires et à générer plus de valeur avec moins d’émissions, en visant la neutralité carbone d’ici 2050.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *