Un changement majeur est en cours sur le marché.

0
(0)
La Bourse de Paris devrait ouvrir en fanfare ce jeudi matin, portée par un climat d’euphorie suite aux annonces rassurantes de la Fed et en attendant les décisions de la Banque centrale européenne (BCE). Vers 8h15, le contrat future sur l’indice CAC 40 – livraison décembre – affiche une forte hausse de 82,5 points à 7617,5 points, laissant présager une ouverture bien au-dessus du seuil des 7600 points, un niveau jamais atteint jusqu’ici.

La Réserve fédérale américaine a décidé mercredi soir de maintenir ses taux inchangés, tout en laissant entrevoir la possibilité d’un assouplissement monétaire dès l’année prochaine. Les prévisions de la Fed en matière d’évolution des taux ont été ajustées pour inclure l’hypothèse de trois baisses de taux en 2024. Les analystes estiment que la Fed commence à préparer les marchés à ces baisses de taux, en fonction des données économiques reçues. Les investisseurs voient désormais à plus de 73% la probabilité d’une baisse de taux de 25 points de base en mars.

Jerome Powell, président de la Fed, a contribué à l’engouement des marchés boursiers en privilégiant un scénario d’atterrissage en douceur de l’économie américaine. Le Dow Jones et le Nasdaq ont ainsi atteint de nouveaux plus hauts historiques. La spéculation s’intensifie désormais sur la possibilité que la Fed accélère ses baisses de taux l’an prochain, et les propos de Jerome Powell ont provoqué une réaction spectaculaire sur le marché obligataire.

En ce qui concerne la BCE, celle-ci devrait opter pour le statu quo sur ses taux. Les investisseurs seront donc à l’affût d’indices sur la politique que l’institut de Francfort compte adopter l’an prochain. Emmanuel Auboyneau, gérant de portefeuille chez Amundi, prévient que la BCE voudra se montrer prudente dans son discours. Par ailleurs, l’euro remonte face au dollar en prévision d’une tonalité plus neutre de la BCE.

En parallèle, la Banque d’Angleterre va également annoncer sa politique monétaire, et les investisseurs seront attentifs aux indicateurs américains, notamment aux ventes de détail. Tous ces éléments combinés laissent entrevoir une journée mouvementée sur les march


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quelles sont les raisons de la forte hausse de la Bourse de Paris ce matin ?

Il est difficile de donner une réponse précise sans plus de détails sur la situation actuelle du marché. Cependant, plusieurs facteurs peuvent contribuer à une forte hausse de la Bourse de Paris, tels que :

1. Des annonces de bonnes nouvelles économiques, comme de bons résultats d’entreprises, des indicateurs de croissance positifs ou des perspectives favorables pour l’économie en général.

2. Des événements politiques ou géopolitiques positifs, tels que des accords commerciaux, des élections favorables ou des signes de détente dans les relations internationales.

3. Des facteurs spécifiques à certains secteurs ou entreprises, comme des innovations technologiques, des fusions-acquisitions ou des partenariats stratégiques.

4. Des politiques monétaires accommodantes de la part des banques centrales, comme des baisses de taux d’intérêt ou des mesures de relance économique.

Il est important de noter que la Bourse est un marché complexe et volatile, et que de nombreux facteurs peuvent influencer les mouvements des cours. Il est donc recommandé de consulter des experts financiers ou des analystes pour obtenir une analyse plus détaillée de la situation.

Quelles sont les annonces rassurantes de la Fed qui ont contribué à l’euphorie des marchés ?

Voici quelques annonces rassurantes de la Fed qui ont contribué à l’euphorie des marchés :

1. La Fed a indiqué qu’elle maintiendrait une politique monétaire accommodante pour soutenir la reprise économique, en maintenant des taux d’intérêt bas et en continuant d’acheter des actifs à un rythme élevé.

2. La Fed a déclaré qu’elle était prête à ajuster sa politique monétaire si nécessaire pour soutenir l’économie et assurer la stabilité financière.

3. La Fed a souligné sa confiance dans la reprise économique en cours, en mettant en avant les progrès réalisés sur le front de l’emploi et de l’inflation.

4. La Fed a réaffirmé son engagement à maintenir des conditions financières favorables pour soutenir la croissance économique et favoriser la création d’emplois.

Ces annonces ont rassuré les investisseurs et ont contribué à l’euphorie des marchés en leur donnant confiance dans la politique monétaire de la Fed et dans la solidité de la reprise économique.

Quelles sont les prévisions de la Fed en matière d’évolution des taux pour l’année prochaine ?

La Réserve fédérale des États-Unis (Fed) n’a pas encore publié ses prévisions officielles pour l’évolution des taux d’intérêt l’année prochaine. Cependant, la plupart des analystes s’attendent à ce que la Fed continue à augmenter progressivement les taux d’intérêt en 2022 pour contrôler l’inflation et soutenir la reprise économique. Il est possible que la Fed annonce plusieurs hausses de taux au cours de l’année, mais cela dépendra de l’évolution de la situation économique et de l’inflation.

Quelle est la probabilité estimée par les investisseurs d’une baisse de taux en mars prochain ?

Il est difficile de donner une estimation précise de la probabilité d’une baisse de taux en mars prochain, car cela dépend de nombreux facteurs économiques et politiques. Cependant, certains investisseurs estiment que la probabilité d’une baisse de taux est assez élevée en raison de la situation économique actuelle, notamment en raison de l’impact de la pandémie de COVID-19 sur l’économie mondiale. Il est donc possible que la Réserve fédérale ou d’autres banques centrales décident de baisser les taux pour stimuler l’économie.

Quel impact ont eu les propos de Jerome Powell sur les marchés boursiers ?

Les propos de Jerome Powell, président de la Réserve fédérale américaine, ont souvent un impact important sur les marchés boursiers en raison de son rôle clé dans la politique monétaire et économique des États-Unis.

Par exemple, si Powell annonce une augmentation des taux d’intérêt, cela peut entraîner une baisse des marchés boursiers car cela rend l’emprunt plus coûteux pour les entreprises et les consommateurs. À l’inverse, s’il annonce une baisse des taux d’intérêt ou d’autres mesures de soutien à l’économie, cela peut stimuler les marchés boursiers.

En général, les investisseurs réagissent rapidement aux déclarations de Powell, ce qui peut entraîner des fluctuations importantes sur les marchés boursiers.

Quelle est la position attendue de la BCE concernant ses taux ?

La BCE devrait maintenir ses taux directeurs à des niveaux historiquement bas dans un avenir proche afin de soutenir la reprise économique en zone euro. Cela signifie que les taux d’intérêt resteront probablement proches de zéro, voire en territoire négatif, pour un certain temps. La BCE pourrait également continuer à mettre en œuvre des mesures non conventionnelles telles que des achats d’actifs pour stimuler l’économie.

Quelle est la réaction de l’euro face au dollar en prévision du discours de la BCE ?

Il est difficile de prédire avec certitude la réaction de l’euro face au dollar en prévision du discours de la BCE, car de nombreux facteurs peuvent influencer les marchés des devises. Cependant, généralement, si la BCE adopte une politique monétaire accommodante ou annonce des mesures de relance économique, l’euro pourrait être affaibli par rapport au dollar. À l’inverse, si la BCE adopte une politique plus stricte ou des mesures de resserrement économique, l’euro pourrait être renforcé par rapport au dollar. Il est donc important de surveiller de près les annonces et les décisions de la BCE pour avoir une idée plus précise de l’évolution de la paire EUR/USD.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Bourse de Paris: La Bourse de Paris devrait ouvrir en fanfare ce jeudi matin, portée par un climat d’euphorie suite aux annonces rassurantes de la Fed et en attendant les décisions de la Banque centrale européenne (BCE).
  • Réserve fédérale américaine: La Réserve fédérale américaine a décidé mercredi soir de maintenir ses taux inchangés, tout en laissant entrevoir la possibilité d’un assouplissement monétaire dès l’année prochaine.
  • Jerome Powell: Jerome Powell, président de la Fed, a contribué à l’engouement des marchés boursiers en privilégiant un scénario d’atterrissage en douceur de l’économie américaine.
  • Banque centrale européenne (BCE): En ce qui concerne la BCE, celle-ci devrait opter pour le statu quo sur ses taux. Les investisseurs seront donc à l’affût d’indices sur la politique que l’institut de Francfort compte adopter l’an prochain.
  • Emmanuel Auboyneau: Emmanuel Auboyneau, gérant de portefeuille chez Amundi, prévient que la BCE voudra se montrer prudente dans son discours.
  • Banque d’Angleterre: En parallèle, la Banque d’Angleterre va également annoncer sa politique monétaire, et les investisseurs seront attentifs aux indicateurs américains, notamment aux ventes de détail.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *