Wall Street subit une forte pression et un changement de direction important.

0
(0)
Lundi soir, Wall Street a connu une inversion de tendance rare en intraday, avec une baisse d’environ 2% entre 19h30 et 22h, suite à une déclaration de Neel Kashkari, président de la FED de Minneapolis. Celui-ci a averti que si l’inflation continuait à alterner entre baisses et rebonds occasionnels, il faudrait peut-être renoncer à toute baisse de taux cette année. Les marchés ont réagi fortement à cette déclaration, avec le Dow Jones passant de +0,5% à -1,35%, le S&P500 de +0,75% à -1,35% et le Nasdaq de +1,1% à -1,5%.

Les actions technologiques ont été particulièrement touchées par cette baisse, avec des mouvements importants à la baisse pour des entreprises telles que AMD, KLA, Nvidia, Broadcom, Micron, Marvell, Alphabet et Qualcomm. De plus, l’indice de volatilité VIX a également augmenté de manière significative, traduisant une nervosité accrue sur les marchés.

En plus des incertitudes liées à une éventuelle baisse des taux en juin, le climat géopolitique s’est tendu au Proche-Orient, ce qui a également contribué à la baisse des marchés. Les investisseurs ont également pris connaissance de données économiques peu encourageantes, telles qu’une augmentation du déficit commercial des États-Unis en février et une hausse des inscriptions au chômage.

En résumé, les marchés ont réagi de manière négative aux déclarations de Neel Kashkari et à d’autres facteurs économiques et géopolitiques, entraînant une baisse significative des indices boursiers. Les investisseurs restent désormais attentifs à l’évolution de la situation et aux prochaines annonces de la FED.


Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

En savoir plus sur cette actualité ?

Questions les plus fréquemment posées sur cette actualité.

Quelle a été l’impact de la déclaration de Neel Kashkari sur Wall Street ?

La déclaration de Neel Kashkari, président de la Réserve fédérale de Minneapolis, peut avoir un impact sur Wall Street en fonction du contenu de ses propos. Par exemple, si Neel Kashkari annonce une politique monétaire accommodante, cela pourrait entraîner une hausse des marchés boursiers en raison de l’attente de taux d’intérêt bas et de liquidités accrues. En revanche, si ses déclarations sont perçues comme étant plus restrictives, cela pourrait entraîner une baisse des marchés boursiers en raison de l’anticipation de taux d’intérêt plus élevés et d’une politique monétaire plus stricte. En général, les déclarations des responsables de la Réserve fédérale sont attentivement suivies par les investisseurs et peuvent avoir un impact significatif sur Wall Street.

Pourquoi les actions technologiques ont-elles connu des mouvements importants à la baisse ?

Les actions technologiques ont connu des mouvements importants à la baisse pour plusieurs raisons :

1. Les inquiétudes concernant la surévaluation des entreprises technologiques : certaines entreprises technologiques ont vu leur valorisation augmenter de manière exponentielle ces dernières années, ce qui a suscité des inquiétudes quant à une éventuelle bulle spéculative.

2. Les préoccupations concernant la réglementation : les entreprises technologiques font face à une pression croissante des régulateurs et des autorités de la concurrence, ce qui pourrait limiter leur croissance future et impacter négativement leurs résultats financiers.

3. Les craintes liées à la concurrence : le secteur technologique est très concurrentiel, et les investisseurs craignent que certaines entreprises ne parviennent pas à maintenir leur avantage concurrentiel face à la concurrence croissante.

4. Les inquiétudes concernant la croissance économique mondiale : les tensions commerciales, les incertitudes politiques et les fluctuations économiques mondiales peuvent avoir un impact négatif sur les entreprises technologiques, qui dépendent souvent d’une économie mondiale en bonne santé pour prospérer.

En raison de ces facteurs, les investisseurs peuvent décider de vendre leurs actions technologiques, ce qui entraîne des mouvements importants à la baisse sur les marchés.

Quelle a été l’évolution du VIX, indicateur de la volatilité, suite à ces événements ?

Il est difficile de répondre de manière précise sans connaître les événements spécifiques mentionnés. En général, le VIX tend à augmenter en cas d’incertitude ou de turbulence sur les marchés financiers, et à diminuer en période de stabilité. Si les événements en question ont entraîné une augmentation de l’incertitude ou de la volatilité sur les marchés, on peut s’attendre à ce que le VIX ait augmenté. Si au contraire, les événements ont conduit à une plus grande stabilité ou confiance sur les marchés, le VIX aurait pu diminuer.

Quels sont les autres facteurs économiques et géopolitiques qui ont contribué à la baisse des indices boursiers ?

Outre la pandémie de COVID-19, plusieurs autres facteurs économiques et géopolitiques ont contribué à la baisse des indices boursiers. Parmi ceux-ci, on peut citer :

1. Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, qui ont entraîné une incertitude sur les marchés mondiaux et affecté la croissance économique.

2. Les politiques monétaires des banques centrales, telles que les hausses des taux d’intérêt ou les politiques d’assouplissement quantitatif, qui peuvent influencer la confiance des investisseurs et les décisions d’investissement.

3. Les fluctuations des prix des matières premières, comme le pétrole, qui peuvent affecter les industries qui en dépendent et influencer les marchés boursiers.

4. Les événements géopolitiques, tels que les tensions au Moyen-Orient, les conflits commerciaux entre les États-Unis et l’Union européenne, ou les élections politiques dans des pays clés, qui peuvent créer de l’incertitude et volatiliser les marchés.

5. Les indicateurs économiques, tels que la croissance du PIB, le taux de chômage, l’inflation, qui peuvent influencer les perspectives économiques et la confiance des investisseurs.

En somme, de nombreux facteurs économiques et géopolitiques peuvent contribuer à la baisse des indices boursiers, et il est important pour les investisseurs de surveiller ces éléments pour prendre des décisions éclairées.

Personnes citées

Personnes physiques ou morales citées dans cette actualité.

  • Neel Kashkari: Président de la FED de Minneapolis, dont les déclarations ont entraîné une inversion de tendance sur Wall Street.
  • AMD: Entreprise technologique ayant subi une importante baisse en bourse.
  • KLA: Entreprise technologique ayant subi une importante baisse en bourse.
  • Nvidia: Entreprise technologique ayant subi une importante baisse en bourse.
  • Broadcom: Entreprise technologique ayant subi une importante baisse en bourse.
  • Micron: Entreprise technologique ayant subi une importante baisse en bourse.
  • Marvell: Entreprise technologique ayant subi une importante baisse en bourse.
  • Alphabet: Entreprise technologique ayant subi une importante baisse en bourse.
  • Qualcomm: Entreprise technologique ayant subi une importante baisse en bourse.

Articles relatifs

Vous avez aimé cet article ? Continuez votre lecture !

Notez cet article de 1 à 5 étoile(s).

Note moyenne 0 sur 5. Nombre de notes enregistrées : 0 !

Aucune note pour le moment. Soyez le 1er à noter cette page :)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *